•  

    J’en ai connu de ces garçons et de ces femmes, qui flottaient sur la liberté comme des débris sur un lac. Un petit lac. Pas même la mer ou l’océan ; Si jamais ils grimpent haut dans les hauts grades, ils connaîtront un bonheur sans pareil. On les récompense pour rien. On les élève sans avoir vu qu’ils ne sont rien. En loge, tout n’est-il pas symbolique ? Et de fait, ils atteignent parfois un niveau très inattendu de connaissance floue. Le risque est alors qu’ils prennent leur élévation au sérieux et qu’ils se mettent à réfuter la grande tradition maçonnique du progrès humain par le développement des connaissances en lui opposant la trop fameuse connaissance spirituelle. C’est elle qu’ils vivent. Pas cette imbécillité humaine qu’est le savoir. Ces bons frères sont nos pauvres en esprit, nos petits imposteurs. Pareils à de vieux Roméo, qui n’ont jamais vu leur Juliette autrement que sous une forme laiteuse dans un rayon de lune, ils retrouvent tous les quinze jours sous un certain balcon pour prendre et reprendre avec sincérité leur posture d’amoureux d’une humanité qui n’existe pas.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • « Un frère dit ceci et fait cela. Un autre frère dit cela et ne fait rien. Le comportement privé de l’un reflète ses déclarations. Celui d’un autre les contredit. Où est la posture ? Où est l’imposture ? Dans la vie privée ? Dans la vie publique ? Dans la loge ? Mais les postures les plus nobles et les plus ambitieuses pour l’esprit se heurtent en permanence aux bassesses sociales et à la comédie humaine. Le malheureux qui est pris en flagrant délit d’imposture pouvait-il faire autrement ?

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Sans cesse, le placard se rappelle à moi, ne serait-ce que par le matériel défectueux, la mise en route plus que pénible de l’ordinateur, avec l’une ou l’autre pièce bancale, la souris ou autre. Sans cesse il faut s’y reprendre à plusieurs fois.

    Chaque fois que Françoise me rend visite dans mon bureau, rarement, il est vrai, c’est pour me prendre quelque chose : le code général des collectivités territoriales, l’ouvrage Lamy sur les finances des collectivités territoriales,…, ceci sans doute à la demande de son chef de service.

    Certains jours, en m’installant devant mon micro-ordinateur, je constate la disparition de certains programmes (par exemple à ce jour, le 14 juin 2010, disparition du programme POSEIDON).

    D’autres jours, installation d’une pancarte avec mon nom sur la porte.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 666: Jules (Yules?) Minotaure, Yanick Duhaut et Yuri Clamour sont les trois mauvais compagnons, mis sur la route d’Hiram, pour initier celui-ci, et le mener derrière le voile, le faire mourir et le transformer de maître en maître secret !

    2 ou Y : c’est le chemin double qui conduit à l’unité, c’est-à-dire, selon que la démarche mène du monde matériel au monde spirituel, « deux fusionne en un », ou que la démarche mène du monde spirituel au monde matériel, « un se divise en deux ». Pour Thésée, ou pour Hiram, dans une autre tradition, 2666 est en fin de compte un nombre béni des dieux !

    De nombreuses fois, le président minotaure, Duhaut et Clamour ont amené leurs victimes auprès du gouffre, puis les ont précipités dans le néant sans fond, escomptant une mort professionnelle assurée. A chaque fois, les victimes se sont envolées ! Elles sont passées de l’autre côté du miroir !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Malgré le comportement autoritaire du Président du Conseil général, Monsieur Yves ROME, personne n’osant lui dire la réalité des choses, notamment financières, j’ai tenu à mettre mes valeurs professionnelles d’authenticité et de rigueur au-dessus des risques encourus, et je lui ai chaque fois indiqué les meilleures solutions techniques, afin de préserver les grands équilibres financiers, tant pour l’exercice 2010, que pour les années suivantes, toutes choses égales par ailleurs. En particulier, j’ai toujours tenu à mettre en formes légales les diverses procédures comptables, dont la prise en charge par le Conseil général du billet d’avion de l’épouse du Président pour effectuer un voyage au Liban.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires