• RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Yogas du karma, de bakhti et de jnana – action, dévotion et connaissance). (Partie 47)

    164    Le maçon mystique tourne son visage vers l’ouest,

    6-12  Et doit s’immoler lui-même

             En vivant sacrifice dans le temple,

             Et le feu qui brûle en lui

             Est la conscience, ce feu divin

             Qui nous dit si nous avons bien ou mal agi,

             Qui nous tient pour responsables de toutes nos

             erreurs,

             Et qui est bien plus sévère que les lois de notre pays.

     

     

    RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER

    QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Yogas du karma, de bakhti et de jnana – action, dévotion et connaissance). (Partie 47)

     

    163    En abandonnant le corps physique

    6-11  A la domination d’esprits désincarnés,

             Nous entravons sérieusement notre évolution

             Et nous commettons un grave péché.

             Le sentier du progrès

             Va de l’est à l’ouest.

     

    164    Le maçon mystique tourne son visage vers l’ouest,

    6-12  Et doit s’immoler lui-même

             En vivant sacrifice dans le temple,

             Et le feu qui brûle en lui

             Est la conscience, ce feu divin

             Qui nous dit si nous avons bien ou mal agi,

             Qui nous tient pour responsables de toutes nos

             erreurs,

             Et qui est bien plus sévère que les lois de notre pays.

     

    165    Chaque soir, en faisant notre exercice de

             rétrospection,

    6-13  Nous nous tenons devant l’autel de la conscience,

             Pour juger les actes accomplis

             A l’état de veille.

             Selon la façon dont nous nous sommes conduits,

             Nous sommes alors repris par notre conscience,

             Et nous offrons sur cet autel nos corps

             En vivant sacrifice durant les vingt-quatre heures à venir

              -- Pour autant que nous soyons fidèles

             A notre engagement de candidat.

     

    166    La vertu de l’autel d’airain

    6-14  Est la « justification »,

             Correspondant au premier pas

             Sur le sentier du progrès spirituel.

     

    167    Le second pas

    6-15  Sur le sentier du progrès spirituel

             Est celui de la « consécration » à une vie de service.

     

    168    De même que le christ

    6-16  Inaugura ses trois années de service

             En passant par le baptême,

             L’aspirant au service dans le temple

             Doit se purifier dans le flot sacré

             Qui coule de la mer de fonte.

     

    169    Le maçon mystique

    6-17  Qui s’efforce de construire un temple

             Sans bruit de marteau, et d’y servir,

             Doit se consacrer et se purifier ;

             Il doit être prêt

             A sacrifier tous ses biens terrestres,

             Tout en les considérant comme un dépôt sacré,

             Destiné à servir au bien,

             Et il doit être prêt à obéir en toute occasion

             A la voix du christ intérieur

             Lorsqu’il lui dira « suis-moi »,

             Même si l’ombre de la croix

             Se profile au bout du chemin.

     

    170    L’ancien autel des holocaustes et le bassin de purification

    6-18  Symbolisaient le purgatoire

             Et la purification que l’âme y subit,

             Tout en représentant également

             La méthode plus scientifique de la rétrospection

             Par laquelle l’étudiant des mystères occidentaux

             Accomplit sa purification.

     

    171    Les deux premiers pas étant franchis,

    6-19  « Justification » et « consécration »,

             Le troisième pas amène directement l’aspirant

             A l’intérieur du temple mystique.

     

    172    La salle du service, chambre est du tabernacle,

    6-20  Contenait tous les accessoires

             Nécessaires au développement de l’âme :

             Le chandelier à sept branches,

             Placé près de la paroi sud,

             Donc à gauche de la personne qui entrait ;

             La table des pains de proposition

             Placée à droite,

             Et enfin l’autel des parfums,

             En face de l’entrée et tout près du voile

             Qui séparait la chambre est, ou lieu saint,

             De la chambre ouest, dénommée le saint des saints.

     

    ETE. SAINT JEAN.

     

    CANCER.

     

    173    La croissance spirituelle n’a rien à voir

    6-      21    Avec les émotions et les sentiments.

     

    174    Parfois le travail

    6-22  De construction du temple

             Se poursuit dans une obscurité profonde,

             Parfois dans une lumière éclatante.

     

    175    Quel mérite aurions-nous

    6-23  A poursuivre sans défaillance

             Notre travail spirituel

             Tant que le soleil du réconfort spirituel

             Réchauffe nos cœurs ?

             N’importe qui, sans doute,

             Accepterait de continuer fidèlement

             Son travail dans ces conditions.

     

    176    C’est lorsque la nuit est profonde

    6-24  Et que le christ, ou la cause du christ,

             Sont sous la menace de la crucifixion,

             Que les zélateurs sont nécessaires,

             Et que leur résolution devrait être

             Deux fois plus ferme

             Qu’au moment où tout va bien.

     

    177    Conformer sa vie à ses principes

    6-25  Vaut le meilleur des sermons.

             On ne nous juge pas

             Sur l’évangile que nous prêchons,

             Mais sur la vie que nous vivons.

     

    178    On juge de notre religion

    6-26  Par l’action qu’elle exerce sur notre vie.

             On se dit

             Que si elle ne fait pas de nous

             De meilleurs conjoints, de meilleurs parents,

             Si elle ne nous élève pas au-dessus

             Des mesquineries et des frivolités

             De ce monde,

             Elle n’est d’aucune utilité.

     

    179    Professer une croyance religieuse,

    6-27  Surtout si l’on est candidat,

             Nous charge d’une énorme responsabilité.

     

    180    À moins que nous parvenions,

    6-28  Pendant notre exercice de rétrospection,

             A sentir, comme de vivants sacrifices,

             Le feu du remords atteindre et brûler

             Jusqu’au centre même de notre cœur,

             L’effet n’en est pas complet,

             Les archives ne sont pas effacées

             Et nos vies ne s’améliorent pas de façon appréciable.

     

     

    « RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Yogas du karma, de bakhti et de jnana – action, dévotion et connaissance). (Partie 46) RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Yogas du karma, de bakhti et de jnana – action, dévotion et connaissance). (Partie 48) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :