• « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 36) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

    Voici la pureté du corps et de l’esprit et leur impureté,

    Que puis-je en faire ?

    Donne-moi un PUR AMOUR !

     

    « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 36) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

     

    Aussi le Parti communiste doit s’allier, mais ne pas s’inféoder, à la bourgeoisie celle qui ne collabore pas. Le Parti doit amasser des forces, se gagner le peuple, pour chasser la bourgeoisie et faire la révolution lors de l’étape suivante. Sur le champ de bataille, nous, communistes, devons diriger la résistance, et être les meilleurs combattants antifascistes, les meilleurs représentants du peuple. Que la cellule se prononce là-dessus.

    Maurice : Je ne suis pas d’accord d’en parler ainsi. Il y a deux étapes et non une. D’abord songeons à la libération nationale. Ensuite, après, nous parlerons à nouveau de la révolution prolétarienne. Si l’on tient ce genre de discours à la bourgeoisie, ce que Pierre vient de dire, elle ne voudra jamais s’unir avec nous. Elle n’est pas sotte. La révolution n’est pas encore à l’ordre du jour. Je suis d’accord avec Thierry. Il faut s’allier avec de Gaulle et avec tous ceux qui acceptent une lutte réelle contre les Allemands.

    D’ailleurs, l’heure tourne, il se fait tard : il faut penser à l’action demain. Conformons-nous aux décisions pratiques.

    Thierry : D’accord. Mais le débat est loin d’être clos. Il faudra le reprendre. C’est important d’avoir une vue juste de l’avenir. Le Parti doit marcher d’un seul pas. Je rendrais compte des différents avis exprimés ici sur notre programme immédiat.

    En ce qui concerne les mesures immédiates : Denis et Guy, comme ils travaillent tous deux aux ateliers de Montigny, formeront un triangle avec Raoul, instituteur et agent de liaison.

    Pierre et Maurice, roulant, formeront un deuxième triangle ayant à sa tête Claude, femme de cheminot, qui peut se déplacer plus facilement, sans que cela apparaisse bizarre.

    Dorénavant, vous serez autonome, et n’aurez plus de contact. Denis, Guy et Raoul ont des mesures à prendre, laissons-les.

    (Thierry se lève)

    Sortons l’un après l’autre, un tous les quarts d’heure.

    (Pierre, puis Maurice, puis Claude, enfin Thierry sortent l’un après l’autre.)

     

    IV

    Voici la pureté du corps et de l’esprit et leur impureté,

    Que puis-je en faire ?

    Donne-moi un PUR AMOUR !

     

    Recherche amoureuse.

     

    Chère Anne, Anne, Anne, Anne, Anne, etc. (*)

     

    Nous formons tous les six un sacré « couple » : ton moi et mon moi, ton ça et mon ça, ton sur-moi et mon sur-moi.

    Ton sur-moi est l’ignoble personnage qui s’appelle « mademoiselle Anne » : il juge tout comme un gendarme et t’empêche d’exprimer ton naturel. Toujours sage comme une image, sérieux comme un pape, c’est un moraliste qui voit la « saleté » partout. Envoyons-le paître, avec mon sur-moi, appelé « monsieur Pierre » ; entre eux, ils s’entendent comme larrons en foire et forment un couple parfait.

    Entre ton moi, très agréable, et mon moi, cela va cinq sur cinq : tous deux discutent d’idées philanthropiques.

    Enfin, ton ça, quand il rencontre mon ça (hélas ! pas assez souvent !), alors là, c’est merveilleux ! Ton ça frémissant comme un volcan en ébullition, et mon ça disent : « Oui, oui, oui, oui, oui, oui », mais le sur-moi, méchamment déclame : « Attendez encore un peu, réfléchissez, soyez sérieux, votre couple est-il bien assorti ? » et mon ça surenchérit : « Le milieu social est-il compatible ? ».

    Le moi, pris entre deux feux, doute de lui-même, hésite, penche du côté du sur-moi, puis cinq minutes plus tard, adhère aux opinions du ça. Je détiens une solution : unissons les forces de nos ça et de nos moi et, à eux quatre, se liguant contre les deux sur-moi qui voient le mal partout, les enverront se faire cuire un œuf ensemble.

    Grosses bises

    Pierre

    Post-scriptum : Fais lire cette lettre à ton ça et à ton moi, mais surtout tiens ton sur-moi à l’écart, afin qu’il ignore que nous nous sommes conjurés contre lui jusqu’au jour J ;

    (*) J’écris ton prénom à de nombreuses reprises pour rattraper toutes les fois où j’étais trop timide ou trop bête pour t’appeler par ton prénom (c’est sûrement alors mon sur-moi qui bloque).

     

    Chère Anne,

     

    Tu fais preuve d’un fort sentiment d’échec en raisonnant ainsi : « Je suis du signe du taureau, j’ai connu des expériences décevantes avec des personnes du signe du scorpion. Pierre est du signe du scorpion, donc notre couple va aller à l’échec. »

    Je ne suis pas superstitieux et je ne crois pas à la loi des séries. De par le monde, des personnes des signes du scorpion et du taureau vivent ensemble, les uns très heureux, les autres heureux, et d’autres malheureux : le signe astrologique ne veut alors rien dire et si cela ne marche pas entre nous, ce sera pour une tout autre raison. Ton argument est ce que l’on appelle une résistance.

    A propos d’une amie, tu déclares la trouver « belle ». T’estimes-tu laide ? Tu es une femme belle et désirable, mais pas n’importe quand, ni n’importe comment, capable de rendre un homme heureux, physiquement, pas seulement physiquement, mais aussi moralement et intellectuellement.

    Mais tu dois devenir autonome affectivement ; et te passer de toutes les béquilles : le fait d’analyser constamment ses actions, avant, pendant et après, n’est-ce pas simplement un moyen d’oublier de vivre complètement cette action ? Ne remâche pas sans cesse le passé, mais prend le tel qu’il est, car on ne peut plus le changer.

    Tu affirmes aller au cinéma pour voir le film et non pour flirter. Mais le flirt ne débouche pas forcément, quelques instants après, dans un lit. Le flirt est une façon d’exprimer à l’autre que l’on a de l’estime pour lui (ou pour elle) : ce n’est pas obscène. Tu recherche de la « tendresse » : qu’entends-tu par là, et comment convient-il de te l’exprimer ?

    Amitiés,

    Pierre

     

     

    « « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 35) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)« Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 37) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :