• RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 73)

    La libération vient quand je comprends et expérimente qu’il n’y a personne à libérer. Le sentiment « j’existe » est le Soi : si je réalise le Soi, rien ne peut me toucher. On peut détruire le corps de l’initié, on peut détruire le monde dans lequel il vit, mais on ne peut pas troubler ni altérer sa conscience du Soi

     

    RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 73)

     

    JEUDI 22 JANVIER 1981

    J’aiderai vraiment, sans faiblesse et sans arrière-pensées, en pensées, en paroles et surtout en actions. L’action juste, c’est exécuter son travail, beaucoup de travail, le plus de travail possible, toutes sortes de travail.

     

    VENDREDI 30 JANVIER 1981

    Le corps et l’univers sont les deux temples, qui forment Un. L’âme et Dieu sont les deux principes qui forment Un. L’Un est le Soi. Tout le reste est simulacre, illusion, moyen et outil.

     

    MERCREDI 18 FEVRIER 1981

    Seigneur Dieu, je m’abandonne totalement moi-même et j’abandonne à Ta protection ma vie entière, avec tous mes désirs. Je Te fais confiance pour m’attribuer seulement ce que Tu sais être nécessaire à ma croissance spirituelle, et je l’accepte, quoi que cela puisse être.

     

    MARDI 7 AVRIL 1981

    Le nouveau mantra que je récite autant de fois que possible, afin de fusionner avec lui, est celui-ci :

    « Je suis Dieu.

    Je n’ai ni naissance, ni mort.

    Seul le corps meurt.

    Je suis le Soi.

    Je suis.

    Soi.

    Je ne suis ni le corps, ni le mental, ni l’intellect, ni la raison.

    Le corps, le mental, l’intellect et la raison, une fois purifiés, sont mes amis.

    Je les aime.

    J’ai aussi un cœur (sentiments et émotions) et un ventre (instincts et passions).

    Je suis un canal ouvert aux sentiments et aux instincts beaux, justes, vrais et bons.

    Que mon amour, mon cœur et mon ventre soient dédiés à Dieu  et seulement à Dieu. »

     Ce mantra répond à la question : « Qui suis-je ? » et précise ce que je ne suis pas, ce que sont les autres et ce qu’est le monde.

    Tout est saupoudré de l’Amour de Dieu et Tout est Un.

    Je suis le Soi, le Centre de l’Union, l’image de Dieu. Je suis le Maître qui est en moi. La pierre cubique que je taille à partir de la pierre brute est là depuis le début, mais « je » ne la voyais pas et « je » ne le savais pas : « je » doit être pensé comme une vague dans l’Océan divin et non comme une personne et une entité individuelle. Pourquoi le « je » a-t-il peur, puisque le « Je suis » est là ? « Je » est une vague, « Je suis » est l’Océan.

    La Lumière est ce qui unit, et les ténèbres sont ce qui distingue ; la Vie est ce qui unit et la mort est ce qui sépare ; l’Amour est ce qui unit et la haine est ce qui ignore.

    Le corps est le temple de la conscience et l’univers est le temple du Grand Architecte. L’objectif de chacun est de réintégrer le centre divin, d’où les âmes individuelles ont émané en triomphant des trois mauvais compagnons que sont la distinction, le séparatisme et l’ignorance.

    Le véritable initié sait qu’il est le Soi alors que le profane victime des trois mauvais compagnons, est aussi le Soi, mais ne le sait pas.

     

    LUNDI 4 MAI 1981

    Voilà plus de dix années que je tente d’effectuer, je le sais bien, avec beaucoup d’imperfection, les deux exercices de concentration et de rétrospection. Après une enfance plutôt difficile, psychologiquement et socialement, et un passage par la religion catholique, j’ai sombré, dès la fin d’une adolescence tardive, dans le matérialisme le plus noir, accompagné de l’athéisme. Puis mes petits problèmes de santé et la maladie, surtout à partir de 1968, m’ont fait croiser le chemin du rosicrucianisme. Je sollicite humblement le passage de disciple. En effet, j’ai approfondi la connaissance de mon Dieu intérieur, le seul Maître. Mais j’ai conscience des efforts qu’il me reste à accomplir et si je ne suis pas jugé digne d’accéder au degré de disciple, j’accepterai sans état d’âme une telle décision, poursuivant mes efforts pour y accéder au cours de cette vie ou d’une vie ultérieure. Qu’il en soit ainsi !

     

    LUNDI 1° JUIN 1981

    Voilà ce qu’est le travail spirituel : c’est ouvrir mon être de plus en plus à l’Amour jusqu’à ce que tout en moi ne soit plus que « cela ».

     

    JEUDI 23 JUILLET 1981

    On fête habituellement l’anniversaire de la naissance physique, mais il vaudrait mieux fêter l’anniversaire du jour de l’accès à la Lumière et surtout l’anniversaire du moment où l’on demeure dans cette Lumière – si tant est que cela soit possible – car l’on connaît alors la Paix, la Joie et l’Amour. La véritable naissance se fait le jour de la résurrection dans la Lumière, le baptême du feu.

    Le mental réalisé est le saint Esprit et le mental non réalisé est Satan. Pour l’être réalisé, le royaume des cieux est en Soi, ici-même et dès à présent.

    Ce que je suis, d’où je viens et où je vais ? L’important est de se demander qui pose la question ? Lorsque je me la pose, il y a d’une part, le « petit je » ou « petit moi », qui a un début – le premier souffle, et le premier cri – et qui aura une fin – le dernier souffle et le dernier sourire – et d’autre part le « Moi profond », le Soi, ce qui est vraiment, l’état d’existence, le « Je suis », qui est éternel et infini, sans début, ni fin. Il y a d’un côté le monde et l’identification au corps, l’objectivation et de l’autre côté l’Etre, le Christ cosmique à la fois éternel et infini.

    Le « petit moi » est le mental et l’intellect, il naît, meurt, renaît et a l’illusion d’exister alors que le Soi existe, il ne naît pas et ne meurt pas.

     

    SAMEDI 8 AOUT 1981 

    Je deviens ce que je pense et je suis à la mesure précise de ce que je crois être, pas plus, pas moins.

     

    LUNDI 31 AOUT 1981

    Dieu de mon cœur, donne-moi la foi qui me permette de réaliser le Soi et d’y demeurer à jamais. Débarrasse-moi de mes défauts qui font que je m’occupe que du petit moi et de mon ego, que l’ego fusionne avec Toi, que la goutte d’eau (re)fasse Un avec l’Océan divin en toute conscience !

    J’ai donné la primauté au corps pendant tant d’années, aussi bien au cours de cette vie, que dans les vies passées !

    Seigneur Dieu, fais fondre mon cœur dur d’occidental : d’abord croyant catholique, puis incroyant et agnostique, me voilà à nouveau croyant et chercheur. Fais-moi franchir l’étape décisive !

    Les sociétés fraternelles et rosicruciennes appartiennent à l’illusion : ce sont seulement des rêves plus puissants qui peuvent contribuer à me réveiller !

    Seigneur Dieu, prends soin de ma famille : que je sois plus proche et plus préoccupé par mes enfants, par mon épouse et par mon domicile, que je sois un bon père, enfin !

    J’accepte toutes les tâches telles qu’elles se présentent et je ferai tout pour le service de Dieu ; qu’Il porte Lui-Même mes bagages et mes fardeaux !

    Est-ce que l’on n’atteint pas Dieu et l’on demeure dans le Soi, quand la pensée de vouloir l’atteindre disparaît, noyée dans le service ?

     

    SAMEDI 19 SEPTEMBRE 1981

    La libération vient quand je comprends et expérimente qu’il n’y a personne à libérer. Le sentiment « j’existe » est le Soi : si je réalise le Soi, rien ne peut me toucher. On peut détruire le corps de l’initié, on peut détruire le monde dans lequel il vit, mais on ne peut pas troubler ni altérer sa conscience du Soi.

     

     

    « RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 72)RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 74) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :