• RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 50)

     

    144    Le clocher d’église est le symbole du sentier,

    5-23  Large à la base,

             Mais s’amincissant graduellement

             Jusqu’au point où la croix est atteinte.

             Le candidat qui entre par le large portail

             De la base

             Peut se permettre certaines choses,

             Telles que l’usage du vin et du tabac,

             Et prendre encore d’autres libertés,

             Mais il doit graduellement

             Restreindre les limites de ce qui est permis.

             Il doit mourir aux vieilles choses,

             Les une après les autres.

    RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 50)

     

    L’AMOUR NE FAIT RIEN DE LAID.

     

    122    Une dose identique d’un médicament,

    5-1    Absorbée par diverses personnes

             Présentant les mêmes symptômes de maladie,

             Produit des résultats différents.

             Une dose identique d’un médicament

             Affectera une même personne

             D’une façon différente

             Selon le moment

             Où elle est administrée.

     

    123    L’instructeur ne donne jamais

    5-2    Un enseignement tout prêt,

             Mais se contente de faire des allusions.

             Loi de compatibilité

             Et loi de réceptivité.

     

    124    L’élève doit apprendre

    5-3    A ne compter que sur lui-même.

             Les frères aînés visent à émanciper,

             A fortifier toutes les âmes,

             De façon à ce qu’elles n’aient besoin

             Ni de soutien, ni de guide.

     

    125    La guérison s’accomplit principalement

    5-4    Par le moyen de candidats

             Ayant choisi la vraie vie

             Et la vivant sous la direction des frères aînés.

     

    126    La maladie physique peut être vaincue

    5-5    Par le pouvoir spirituel,

             Mais encore est-il nécessaire

             De disposer d’une certaine somme de ce pouvoir.

     

    127    « Là où deux ou trois sont rassemblés

    5-6    En mon nom,

             Je suis au milieu d’eux »

             A dit le christ.

     

    128    Dans les étudiants s’est réveillé

    5-7    Le sens de leur responsabilité spirituelle.

             Ils s’efforcent, par l’étude,

             D’atteindre à une vie supérieure.

     

    129    Les candidats ont pris vis-à-vis d’eux-mêmes

    5-8    Un engagement bien défini

             Par lequel la personnalité consent

             A aimer et à honorer

             Le véritable moi, ou moi supérieur,

             A lui obéir et à se consacrer

             A une vie de service

             En tant que moyen de s’approcher du voile

             Et de parvenir à la perception consciente

             Du Dieu intérieur.

     

    130    Les disciples ont persévéré et ont démontré

    5-9    Leur dévouement de telle manière

             Qu’ils peuvent être jugés capables

             De travailler honorablement

             Dans une sphère plus étendue

             Et, en conséquence, sont préparés

             A passer de l’autre côté du voile

             Dès que leur développement leur permettra

             De le faire sans danger.

     

    131    « Nul ne vient à moi

    5-10  Sans que mon Père ne l’appelle »

             A dit le christ.

             Un feu divin, un feu céleste

             Descendit miraculeusement sur l’autel des            holocaustes

             Et y consuma la chair

             Qui s’y trouvait déposée.

             Ce feu miraculeux qui consume la chair,

             Ce feu non allumé de main d’homme,

             Ce feu d’origine divine,

             Quel est-il ?

     

    132    Existe-t-il dans votre propre vie

    5-11  Un feu qui consume la chair,

             Qui sacrifie la chair au bénéfice de l’esprit ?

             Aider. Que chacun des candidats

             S’écarte chaque jour de son chemin

             Pour accomplir une bonne action

             En faveur d’autrui.

     

    133    Pour compter, l’effort doit être total.

    5-12  Sans vie de service pendant la journée,

             Il ne saurait y avoir de rétrospection

             De quelque valeur

             Une fois le soir venu.

             « Beaucoup de gens veulent bien

             Suivre le christ jusqu’à la cène,

             Mais très peu veulent porter sa croix ».

             (Thomas A Kempis).

     

    134    Nous sommes une partie d’un grand tout,

    5-13  Le moi est une illusion et un piège ;

             Il existe véritablement

             Un fil nous traversant

             Et nous unissant tous ;

             La croissance spirituelle à laquelle nous aspirons

             Est quelque chose d’universel dans ses effets.

     

    135    Concentrer tous nos efforts dans la bonne direction.

    5-14  En nous dépensant pour les autres,

             Nous travaillons véritablement pour nous,

             Et le succès d’autrui

             Est en définitive le nôtre,

             Et vice versa.

     

    136    Il importe peu que votre vie

    5-15  Paraisse peu intéressante

             A l’observateur superficiel,

             Car tant que nous chérirons l’idéal,

             Il ennoblira même le plus modeste service,

             Et nous verrons finalement

             Qu’en travaillant en apparence pour les autres,

             Nous travaillons en réalité,

             Et dans le sens le plus positif,

             Pour nous-mêmes

             Aussi bien que pour tout le reste du monde.

     

    137    Il ne saurait y avoir de séparation,

    5-16  Car l’esprit est Un.

             « Dieu est Tout en Tous ».

             La consécration est ce qui nous manque le plus.

     

    138    La connaissance des mystères de la vie

    5-17  Est une chose excellente,

             Mais à moins d’avoir assez

             D’amour et de consécration

             Pour mourir quotidiennement,

             A l’exemple de l’apôtre Paul,

             Il n’est pas de talent,

             Ou d’autre qualité,

             Qui ait une réelle importance.

     

    139    Des talents sont utiles

    5-18  Et l’éloquence est une qualité précieuse

             Lorsqu’elle est étayée

             Par une vie sincère.

     

    140    Le candidat dont la langue

    5-19  N’est pas bien déliée,

             Mais dont la vie est droite,

             Parlera plus éloquemment au monde

             Par ses actions

             Que le plus brillant orateur

             Dont les mœurs sont relâchées.

     

    141    Cultiver de notre mieux

    5-20  Nos facultés latentes

             Afin de les employer au service du Maître,

             Mais avant tout,

             Mourir journellement aux choses passées

             Afin de faire place

             A la croissance de ce qui est nouveau.

     

    GEMEAUX.

     

    142    Est-il possible d’aspirer

    5-21  Pendant des années

             A la vie spirituelle,

             D’accomplir à cet effet ses exercices,

             Tout en continuant à faire usage

             De viande, de tabac et d’alcool ?

     

    143    Le but du travail accompli

    5-22  Par candidats et disciples

             Est de transformer le pécheur en un saint.

     

    144    Le clocher d’église est le symbole du sentier,

    5-23  Large à la base,

             Mais s’amincissant graduellement

             Jusqu’au point où la croix est atteinte.

             Le candidat qui entre par le large portail

             De la base

             Peut se permettre certaines choses,

             Telles que l’usage du vin et du tabac,

             Et prendre encore d’autres libertés,

             Mais il doit graduellement

             Restreindre les limites de ce qui est permis.

             Il doit mourir aux vieilles choses,

             Les une après les autres.

     

    145    Mourir quotidiennement

    5-24  A certaines fautes

             Auxquelles nous succombons si volontiers.

             Persévérer encore, persévérer toujours.

     

    146    Ce qui compte dans la course,

    5-25  C’est la dévotion continuelle et incessante

             A l’idéal qui nous est présenté ;

             C’est l’enthousiasme égal et soutenu

             Avec lequel nous essayons

             D’imiter le christ.

     

    147    Laissons de côté le fardeau

    5-26  Qui si facilement nous accable.

             Nous devons nous efforcer de cultiver

             Le même amour, la même compassion et la même

             tendresse

             Envers tous ceux qui souffrent,

             Quel que soit leur lieu de naissance.

             Il faut pratiquer ce que l’on prêche.

     

    148    Les instructeurs ont entre autres pour tâche

    5-27  De soumettre périodiquement leurs élèves

             A la tentation

             En vue d’éprouver leur loyauté

             Et de vérifier si leurs leçons ont été apprises.

     

    149    L’homme est ce qu’il pense en son cœur.

    5-28  Tant que nous aurons des pensées d’agression,

             Nous ne pourrons que manufacturer des armes.

             Pour obtenir une paix universelle et durable,

             Nous devons apprendre à émettre

             Des pensées de paix et de bienveillance

              Envers tous les hommes.

     

    150    Tant que nous aurons des pensées sexuelles

    5-29  Dans le secret de notre chambre,

             Nous ne pourrons échapper à leur emprise

             Dans nos relations sociales,

             Et c’est dans cet esprit que nous regarderons

             Tous ceux que nous rencontrerons.

     

    151    Exaltons l’amour divin, l’amour qui unit les âmes.

    5-30 

     

    152    Les sacrements marquent des étapes

    5-31  Dans la vie d’un homme ordinaire.

             Les fêtes chrétiennes de l’année

             Sont des événements et des péripéties

             De la vie d’un grand esprit planétaire.

     

     

    « RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 49)RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 51) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :