• RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 35)

     Lors du cheminement initiatique, sur le sentier, les embûches sont toujours présentes, sous forme d'envie, de colère, d'avarice, de luxure, de gourmandise, de paresse et d'orgueil. Ces obstacles doivent être surmontés. Par ailleurs, le sentier peut être parcouru dans les deux sens, de l'arbre sec à l'arbre fleuri, de l'automne au printemps, mais aussi de l'arbre fleuri à l'arbre sec, du printemps à l'automne: c'est un cheminement cyclique, non en vase clos, mais sous la forme d'une spirale, avec des progressions et des retours en arrière ou nuits obscures. La spirale a une double signification: parcourue de l'extérieur vers l'intérieur, la spirale mène de la vie à la mort; en sens inverse, elle ramène de la mort à la vie.

     

     

    RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 35)

     

    1)                  Les Hauts Grades ne sont pas un accroissement ou une augmentation (de connaissance, de sagesse ou de quoi que ce soit d'autre). En effet les trois premiers grades comportent l'ensemble des prérogatives et de l'enseignement de la franc-maçonnerie: les parcourir (Je suis dans la Lumière, Je porte la Lumière et Je suis la Lumière) suffit pour obtenir toutes les prérogatives du Maître Maçon. Les Hauts Grades sont un approfondissement choisi et non obligatoire qui mène à de nouvelles morts et à de nouvelles naissances.

    2)                  Apprendre à mourir est le travail de toute une vie. Illustrons cela par une allégorie. Pierre, honnête commerçant, s'occupait activement de son activité commerciale. Il savait qu'au moment de la mort, sa dernière pensée serait à la fois un point d'arrivée, celui de sa vie passée, et un nouveau point de départ, celui de sa vie à venir. C'est pourquoi, prévoyant, il donna à chacun de ses enfants un nom de Dieu: "Allah", "Brahmâ", "Yahvé". Par ce stratagème, il pensait se retrouver après sa mort aux pieds de Dieu dans le paradis. A l'heure de sa mort, il appela à son chevet ses enfants, criant successivement les noms divins. Mais lorsque tous ses enfants étaient rassemblés autour de lui, sa dernière pensée fut: "Si vous êtes tous présents autour de moi, qui s'occupe du magasin?". Sa dernière pensée fut donc: "argent et bénéfice", ce pour quoi il a toujours vécu. S'éteignant sur cette idée, le jour finissant, il se réveilla le lendemain sur ce point de départ pour entamer à nouveau le même cursus: "argent et bénéfice". De même, l'ivrogne qui pense constamment à la boisson, s'endort avec l'idée d'un verre à boire et se réveille avec le même désir. Comment faire pour qu'il en soit autrement? La franc-maçonnerie a mis en place une méthode répétitive pour échapper au retour du même et progresser: c'est le triangle. Avoir la bonne pensée est le travail de toute une vie.

    3)                  L'Initié tourne constamment autour du même triangle: le triangle des trois I, comme Intuition, Inspiration et Illumination. Les trois point de ce triangle peuvent s'épeler "Liberté, Egalité, Fraternité", "Joie, Paix, Amour", ou "Foi, Espérance, Charité" ou encore "Lumière, Amour, Vie": les trente trois grades représentent onze fois et plus le tour de ce triangle afin d'aller de plus en plus au fond de soi.

    4)                  La maçonnerie propose donc une démarche et un cheminement initiatique avec un début, l'initiation, un parcours et un trajet, le parcours des divers grades et un terme. D'autres traditions présentent une  démarche similaire.

    5)                  Lors du cheminement initiatique, sur le sentier, les embûches sont toujours présentes, sous forme d'envie, de colère, d'avarice, de luxure, de gourmandise, de paresse et d'orgueil. Ces obstacles doivent être surmontés. Par ailleurs, le sentier peut être parcouru dans les deux sens, de l'arbre sec à l'arbre fleuri, de l'automne au printemps, mais aussi de l'arbre fleuri à l'arbre sec, du printemps à l'automne: c'est un cheminement cyclique, non en vase clos, mais sous la forme d'une spirale, avec des progressions et des retours en arrière ou nuits obscures. La spirale a une double signification: parcourue de l'extérieur vers l'intérieur, la spirale mène de la vie à la mort; en sens inverse, elle ramène de la mort à la vie.

    Nous pouvons illustrer cela de divers exemples.

    Ainsi, les grades maçonniques s'enchaînent les uns les autres à la manière que nous trouvons dans une comptine de cours d'école:

    Comptine des cours d'école:

    Trois petits chats

    Chapeau de paille

    Paillasson

    Somnambule

    Bulletin

    Tintamarre

    Marabout

    Bout de cigare

    Garde-fou

    Fou de rage

    Rage de dent

    Dentifrice

    Frise à plat

    Platonique

    Nick Karter

    Terrassier

    Scier du bois

    Boisson chaude

    Chaudière

    Tierce basse

    Basse cour

    Courtisane

    Zanne d'Arc

    D'arc-en-ciel

    Ciel couvert

    Vermifuge

    Fugitif

    Typhoïde

    Identique

    Tic nerveux

    Veuve de guerre

    Guerre de Troie

    Trois petits chats.

     

     

    « RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 34)RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 36) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :