•  

    Voilà de nouveau, comme en 2007, première année du règne de Nicolas Sarkozy, et comme en 2012, première année du règne de François Hollande, en 2017, première année du règne « jupitérien » d’Emmanuel Macron, après une belle embellie de sondages favorables, une dégringolades de ceux-ci, manifestant un mécontentement populaire de plus en plus exacerbé, face aux mesures prises par un gouvernement qui ne représentent que les intérêts de la classe bourgeoise ! Combien de temps va durer ce cycle : élections d’un représentant de la classe bourgeoise, règne de ce président, nouvelle élection d’un autre représentant censé enfin prendre en considération les intérêts généraux de l’ensemble du peuple ? Ceci va perdurer tant que le peuple, et en particulier la classe ouvrière, ne prendra pas conscience que ce n’est qu’en s’emparant lui-même de tout le pouvoir politique, en détruisant de fond en comble l’Etat bourgeois, pour construire un Etat socialiste, véritablement au service de la grande majorité : c’est la seule solution ! C’est la fin des illusions concernant la bourgeoisie, qui ne représentent que les grands monopoles, et la dictature sur les 1 % des plus riches, qui aujourd’hui, détiennent l’ensemble des rouages de l’Etat, dont la justice, les médias, etc. 

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Il est important de prendre en compte la représentativité réelle des parlementaires, car ,  demain, en cas d’échec de la fraction européaniste et cosmopolite que représente Emmanuel Macron, avec le même système, ce peut être la fraction fasciste, nationaliste et raciste, représentée par le Front National, qui prendra le pouvoir, et l’on dira, de façon erronée, comme cela a été le cas d’Adolphe Hitler en Allemagne, en 1933, que c’est de façon « démocratique » que le fascisme a accédé au pouvoir.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Alors que chaque personne passe le tiers de sa vie dans une entreprise, publique ou privée, et les deux autres tiers, il vit dans une ville ou à la campagne, dans un logement collectif ou dans une maison individuelle : le peuple, dans son ensemble, peut-il encore se désintéresser de ces deux aspects de sa vie, et « déléguer » la gestion de ceux-ci à des tiers, que ce soit le patron, ou bien l’élu qui le « représente », les deux faisant partie de la classe bourgeoise, ou bien, défendant les intérêts exclusifs de cette classe ? 

    • La France a-t-elle un régime démocratique ? Qu’est-ce que la démocratie populaire ?

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Qui suis-je ? Comment suis-je saisi par les autres ? Je m’astreindrai à devenir ce que je suis et rien d’autre. Tant pis pour ceux qui ne l’admettent pas ainsi : de toute façon, on ne peut pas plaire à tout le monde.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 364    Il n’est qu’un seul grand pouvoir curatif au monde :

    12-29 La vie du Père,

             Et nous aspirons à devenir des agents

             De ce pouvoir et à travailler

             Avec toute l’efficacité possible,

             Mais l’eau la plus pure sera contaminée

             Et deviendra non potable

             Si elle coule à travers des conduits souillés.

             De même, la pure force curative du Père

             Ne peut se manifester

             A travers un agent impur.

     

    365    Consacrons-nous

    12-30 Au service de l’humanité

             A la fois pendant nos heures de veille et de sommeil.

     

    366    Par l’examen de soi-même

    12-31 On apprend à juger correctement.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire