• « Qu’il en soit ainsi » (Partie 3)

    dorénavant le peuple doit se réveiller et se libérer de la classe bourgeoise qui le garrotte

    la révolution prolétarienne est violente et cruelle

    voici la relation entre la classe bourgeoise d’une part et le peuple d’autre part

     

    « Qu’il en soit ainsi » (Partie 3)

     

    III

    dorénavant le peuple doit se réveiller et se libérer de la classe bourgeoise qui le garrotte

    la révolution prolétarienne est violente et cruelle

    voici la relation entre la classe bourgeoise d’une part et le peuple d’autre part

    la bourgeoisie est une vieille femme ronchonneuse et versatile menteuse et pleine de morgue elle ignore le peuple par lequel pourtant elle veut se faire servir honteusement

    le peuple quant à lui est un domestique affable naïf et obéissant devant la maîtresse il doit la servir sans rechigner

    pour être présent à tout moment il porte une couche dans laquelle craintif il fait ses besoins il sert sans défaillir

    la classe des « élus » censée représenter tout le peuple est en réalité au service des grands monopoles qui détiennent tous les leviers politiques et économiques

    seule dirige la catégorie des hyper riches

    le bourgeois et le prolétaire ne peuvent être libres simultanément

    si le bourgeois est libre notamment pour exploiter autrui alors le prolétaire est esclave

    inversement pour que le prolétaire et le peuple soient libres le bourgeois doit être bridé sa liberté doit être supprimée afin de l’empêcher d’exploiter autrui

    le peuple seul détient les clés de la survie de l’humanité

    la nature entière crie et appelle à l’aide

    les plantes souffrent les animaux se plaignent de leur maltraitance

    l’homme doit revenir à de meilleurs sentiments à l’égard de ses frères et sœurs inférieurs et prendre pleinement conscience de ses responsabilités

    même les pierres réclament justice

    la bourgeoisie a deux ailes

    à droite les sadducéens les conservateurs durs en affaires hautains et prétentieux il faut les réduire à néant et rabattre leur morgue ce sont de beaux parleurs et des chaussures luisantes mais des patrons de petites vertus

    à gauche la nouvelle bourgeoisie les socialistes au caviar les nouveaux riches les hypocrites les pharisiens ils portent les belles cravates qui doivent les pendre

    enfin lorsque la liberté se manifeste voilà que la bourgeoisie fasciste se réveille sociale en paroles mais tyrannique dans les faits eux aussi sont terrassés

    encore faut-il que la classe ouvrière s’éveille et choisisse d’affirmer son destin et de faire son devoir avec passion avec joie et avec enthousiasme

    trop longtemps elle a été endormie par des illusions et des songes creux

    le voile se lève et elle voit ce qui lui est demandé

    à elle de choisir sa route

    les temps sont courts

    elle doit dès aujourd’hui commencer sa marche hors de l’égypte vers la terre promise hors du capitalisme vers le socialisme

    aller vers le socialisme français avant de bousculer toutes les vieilles habitudes pour aller vers le communisme mondial

    tous les gouvernants bourgeois ceux des pays de l’aigle et de l’ours et aussi de l’arabie sont démasqués et ont des cauchemars

    leur or puéril et leur argent vain leur volonté de dominer le monde sont mis à bas

    « tuez la bête dit le lumineux vieillard et évitez que les cornes ne repoussent »

    pendant des années ces pseudo élites n’ont jamais su mettre leurs paroles en œuvres

    c’est pourquoi le prolétariat doit prendre lui-même l’avenir en charge et se défaire de ces « mouches du coche »

    si cela n’est pas fait maintenant l’humanité court à sa perte

    alors ce sont des guerres des misères et des maladies sans fin

    alors tout concourre à ce que l’environnement la terre l’eau et l’air se délabrent et finissent par se retourner contre l’homme

    la raison et la sagesse prolétariennes et populaires deviennent dominantes afin de reprendre tous ces éléments en charge

    il n’y a que cette alternative

    barbarie accrue avec la domination bourgeoise

    ou bien socialisme réel avec la domination prolétarienne

    pour arriver à cet objectif est déclarée pendant de nombreuses années une guerre populaire pour défaire le camp impérialiste et faire triompher le camp socialiste

    voilà que la nuit obscure a duré depuis la fin de la seconde guerre mondiale

    la taupe se réveille et fait de nouveau trembler toute la terre

    les initiés savent car ils ont consulté les archives de l’univers

    mais ils devront faire preuve de courage pour choisir le bon côté celui de la vie de la lumière et de l’amour

    à quoi bon prêcher sans relâche en paroles des idéaux en sachant que rien n’est fait pour les mettre en œuvre

    « je suis le Un l’unique sans second » dit le vieillard au sceptre royal « chacun de vous est un de mes atomes et vous devez en prendre conscience

    les religions sont des créations humaines trop humaines

    comprenez bien que chaque être vivant tend vers moi et vers moi seul

    quiconque exploite le plus petit d’entre vous est mon ennemi à jamais

    ne vous ai-je pas tous créés égaux et semblables à moi-même

    allah yahvé jéhovah dieu etc. tout cela ce sont des noms des formes des idoles

    moi seul suis en mouvement et en être éternellement

    rejetez les religions et en particulier lorsqu’elles mettent en œuvre des actions de haine de division et de mort

    ma seule religion c’est l’amour l’unité la vie

    c’est à ce signe et à ce seul signe que vous reconnaîtrez mes véritables adorateurs disciples et enfants

    nous sommes arrivés à la fin de la préhistoire

    une fois que vous en aurez fini avec la bourgeoisie avec sa culture et son idéologie commence le début du règne de l’humain de la lumière de la vie et de l’amour

    encore vous faut-il très vite avant qu’il ne soit trop tard chasser les enfants des ténèbres

    il n’y a pas d’autre issue et aucune autre solution n’est envisageable »

    l’homme ne peut rester égoïste à la manière du bonhomme bourgeois et négliger la progression des diverses vagues de vie tant celles qui l’ont précédées que celles qui le suivent (animaux végétaux et minéraux)

     

     

    « « Qu’il en soit ainsi » (Partie 2)« Qu’il en soit ainsi » (Partie 4) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :