• Les Sentiers de la Sagesse (Partie 5)

    L’initiation seule procure la connaissance de la loi d’équilibre, c’est-à-dire du terme commun qui est à même de concilier les opposés.

     

    Les Sentiers de la Sagesse (Partie 5)

     

    L’APPRENTI :

    1° Sentier : Nativ Kether Sagesse Suprême :

    1 Keter l’Initié : 1° Voie : la Couronne. L’Infidélité. La Couronne/ Les Cornes. Ehyéh. La Conscience cosmique. Séphira la plus haute, siège de la Conscience pure, en contact avec le Soi.

    KETER :

    Ce principe est au-dessus de tout, puisqu’il est la source d’où proviennent toutes choses. Il est tellement au-dessus de la conscience de l’homme que son éclat semble aveuglant. C’est un cercle tourbillonnant de lumière, dont l’homme ne peut percevoir que le centre noir.

    Noms : « Caché du Caché », « Très-Haut », « Figure immense », « Tête qui n’est pas », « Existence des Existences », « Point dans le Cercle » ».

    Bible : « L’Ancien des Jours », « L’Amen ».

    Zohar : « Roi très mystérieux et caché à la vue », « EHYEH ».

    Valeur : KTR, soit 200+400+20=620=8. Or, le nombre 8 symbolise une manifestation appartenant à la fois aux mondes visible et invisible. IL représente l’union de ces deux mondes et l’harmonie qui doit prévaloir entre eux. Keter est considéré comme la première manifestation du Soi, comme le premier plan de conscience intermédiaire entre le Soi non manifesté et le Soi manifesté. C’est la pierre de faîte de la pyramide que l’homme s’efforce de construire.

    L’INFIDELITE :

    Etre fidèle à la Voie, c’est boire le calice jusqu’à la lie et ouvrir le livre. Ici, le calice est versé sur la tête, le livre est jeté à terre, et un coup de pied est donné dans le ventre. C’est le refus d’ingurgiter la lumière et c’est vouloir aller vers autre chose, et non vers la lumière. Etre infidèle à la lumière, c’est être fidèle à l’obscurité. C’est refuser de s’engager sur le chemin de la connaissance de soi-même. Il a refusé de se soumettre aux épreuves que la Dame lui demandait d’effectuer en humilité. Dans l’Apocalypse, il est demandé au juste de ne pas craindre les épreuves qui l’attendent : s’il reste fidèle jusqu’à la mort, il recevra la couronne de vie (Lettre à l’Eglise de Smyrne).

    Les Sentiers de la Sagesse (Partie 5)

    1 Le commençant.

     

    Concentré tel un enfant spontané il joue

    Entre équerre et compas centre d'union

    Un en lui-même avec l'univers fusion

    Manipulant bâton coupe épée et sou

     

    Très désintéressé sur le sentier du tout

    Par un lac d'amour forme la chaîne d’union

    Le monde est un jeu qui éteint l'opinion

    Buvons le silence puisque le joug paraît doux.

     

    Gare aux faux prophètes dont les illusions

    Précipitent les charlatans et les bouffons

    En enfer en raison de leurs idées perverses

     

    L'homme au cœur de son être le plus profond

    Forge toutes les armes terribles qui font

    Que la boule verse et les pôles s'inversent.

     

    Le COMPAGNON :

    2°  Sentier : Nativ Aleph Sagesse Unique :

    2 Chokhmah : 2° Voie : la Sagesse. La Colère. La Sagesse/ La Folie. Yah. La Mère.

    CHOKHMAH : Principe mâle et femelle. Aussi les deux colonnes. La Loi de dualité. La Sagesse ou chokhmah, est le pôle positif ou masculin.

    Noms : Zohar : « Le Père ». Bible : « Abba ». L’un des noms donné à chokhmah est le « Yod » du Tétragramme. Un autre symbole est la ligne droite, représentant la puissance.

    Valeur : 8+20+40+5=73=1.

    L’initiation seule procure la connaissance de la loi d’équilibre, c’est-à-dire du terme commun qui est à même de concilier les opposés.

    LA COLERE : L’épée au travers du corps est un suicide. Cet homme qui se transperce le corps avec son épée met évidemment fin à ses jours. Il a choisi la « mort », l’obscurité, la « nuit ». C’st la précipitation, la hâte, l’impatience : c’est entrer la lumière (l’épée) de force avec rage, de façon « antinaturelle ». Cette précipitation, « tout tout de suite », s’oppose à la patience et à la persévérance. Ce suicide est la volonté de détruire la parcelle de lumière qui se trouve en chaque être. Il néglige sa lumière intérieure.

    Les Sentiers de la Sagesse (Partie 5)

    2 Retour.

     

    Le royaume matériel du septième jour

    Est portail ouvert et accès à l'unité

    Le plus proche de Dieu et le plus éloigné

    Jour de repos et à Adonaï le retour

     

    Où tout s'écoule dehors et dedans toujours

    Les larmes le sang et la sueur assemblés

    Point de départ et d'arrivée par qui donnée

    L’autorisation d'entrer au nom de l'amour.

     

    Chacun estime suffire à lui-même

    Son orgueil construit Babel et Baal l'aime

    Recherchant la luxure le pouvoir l'argent

     

    La nature se révolte contre l’inique

    Par tremblements et éruptions volcaniques

    Les hommes s’affrontent dans un conflit ardent.

     

     

    « Les Sentiers de la Sagesse (Partie 4)Les Sentiers de la Sagesse (Partie 6) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :