• Les Sentiers de la Sagesse (Partie 16)

    LE LION : Une figure médiévale représente un roi qui tient un aigle à la main et chevauche un lion : c’est l’allégorie de l’orgueil, confondu avec la vanité. La vanité entraîne le bâtisseur à se servir pour son bénéfice personnel des trésors découverts pendant l’initiation. Il commet alors la plus grave des fautes. Car l’ostentation de l’ignorant n’est rien, alors que la vanité du sage est mortelle. Plus on sait, plus on est responsable et moins on a le droit de se vanter. Lorsque l’initié est persuadé d’être installé dans la connaissance, il tombe dans un abîme sans fond. Le temple absorbe le « moi » du maître d’œuvre. Il le grandit à la mesure de l’édifice.

     

     

    Les Sentiers de la Sagesse (Partie 16)

     

    PRINCE DU TABERNACLE : NOUN

    24° Sentier : Nativ Hod Sagesse Spéculative :

    Sekel Dimyoni – Conscience imaginative.

    4 – 6 : 24° Voie : la Tempérance. Le Phénix. NOUN. Lettre Simple : Scorpion, Héshévan, Limite Ouest du Sud, odorat. Petit intestin. L’harmonie des mixtes. La communion. L’accomplissement. UN POISSON. Valeur numérique : 50.

    LA TEMPERANCE : C’est la Fontaine de Jouvence. Les eaux de l’âme purifient et revivifient ce qui s’abandonne passivement à leur action.

    LE PHENIX : C’est le baptême du feu : le feu régénère la nature. C’est brûler tout ce qui doit être abandonné. Cet oiseau symbolise la Pierre philosophale, obtenue à partir de la materia prima et sous l’effet du feu alchimique. La pierre mystérieuse du phénix est la pierre angulaire du temple. Le phénix est son propre fils et il est son père.

    Les Sentiers de la Sagesse (Partie 16)

    24 Le dragon.

     

    Feu divin vaincu soumis mais jamais tué

    Griffon figure des quatre éléments union

    Enfant guerrier lutte pour vaincre le dragon

    Gardien du seuil des trésors nocturnes cachés

     

    La force permettra de te régénérer

    De remettre ton idéal en question

    Du divin et humain non mal mais union

    Combat rituel par lequel tu es éveillé.

     

    Coopérer avec la nature pour maîtriser

    L'animale respiration de l'éternité

    Travail de l'enfant et de la vierge femme

     

    Rejoindre le plan de la divine unité

    La division intérieure enfin surmontée

    De sorte que le corps obéisse à l'âme.

     

    CHEVALIER DU SERPENT D’AIRAIN : SAMECK

    25° Sentier : Nativ Peh Sagesse Eprouvante :

    Sekel Nissiyoni – Conscience de la tentation.

    6 – 9 : 25° Voie : le Diable. L’Aigle. SAMECK. Lettre Simple : Sagittaire, Kislèv, Limite Ouest du bas, sommeil. Estomac. La force qui crée l’attachement des passions. Le sexe féminin. Cercle des forces de la nature qui lient la créature à la création par l’action des instincts. UN POTEAU. Valeur numérique : 60.

    LE DIABLE : Le diable est l’ombre de Dieu, le « maître du deux », c’est-à-dire de la division, de la distinction et de la séparation : c’est le travail du négatif, sans lequel rien ne peut accéder à la vie. Solve et coagula : Solve, dissoudre, est l’injonction de démembrement de la matière. Il faut d’abord la briser, la mettre à mort, puis seulement après, reconstruire, coagula, dans un ordre nouveau une matière parfaite. L’alchimiste doit, par un long processus, briser ses chaînes, se libérer des entraves vulgaires et se reconstruire.

    L’AIGLE : L’aigle est symbole de puissance et de combativité. C’est le symbole de la victoire de la lumière sur les forces obscures.

    Les Sentiers de la Sagesse (Partie 16)

    25 Caducée.

     

    Comme le serpent de sa peau se dépouillant

    Et reprenant des forces nouvelles de même

    Empruntant la porte étroite le vieil homme

    Devient Dieu ce qui est épars rassemblant

     

    Second jour qui enfin détruit le penchant

    A la cristallisation continue de l’homme

    Axe de lumière vérité suprême

    Glaive résout la dualité des tranchants.

     

    Comme un éclair le rayon descend fulgurant

    Du ciel détruisant le mental dissonant

    Corps plante tes racines dans le spirituel

     

    Pour échapper à la gravitation statique

    De la mort cause d'enroulement électrique

    Pour habiter sous le rayonnement astral.

     

    ECOSSAIS TRINITAIRE OU PRINCE DE MERCY : AYIN

    26° Sentier : Nativ Tsadé Sagesse Religieuse :

    Sekel Mehoudesh – Conscience du renouvellement.

    6 – 8 : 26° Voie : la Maison Dieu. Le Lion. AYIN. Lettre Simple : Capricorne, Tévéth, Limite Nord du haut, colère. Foie. La révolte individuelle. La destruction des illusions. La vision. UN ŒIL. Valeur numérique : 70.

    LA MAISON DIEU : C’est la tour de Babel : la couronne se détache par le feu de Dieu. La tour exprime l’idée d’un axe du monde compris comme un lien unissant la terre et le ciel.

    LE LION : Une figure médiévale représente un roi qui tient un aigle à la main et chevauche un lion : c’est l’allégorie de l’orgueil, confondu avec la vanité. La vanité entraîne le bâtisseur à se servir pour son bénéfice personnel des trésors découverts pendant l’initiation. Il commet alors la plus grave des fautes. Car l’ostentation de l’ignorant n’est rien, alors que la vanité du sage est mortelle. Plus on sait, plus on est responsable et moins on a le droit de se vanter. Lorsque l’initié est persuadé d’être installé dans la connaissance, il tombe dans un abîme sans fond. Le temple absorbe le « moi » du maître d’œuvre. Il le grandit à la mesure de l’édifice.

    Les Sentiers de la Sagesse (Partie 16)

    26 Hermès.

     

    L’homme pareil au soleil microcosmique

    La vie reliant le haut et le bas de l'arbre

    Entre spirituel matériel équilibre

    Logos rattachant le disciple au cosmique

     

    Lumière d’amour plus tu en communiques

    Plus tu en as car jamais elle ne sombre

    Eternelle et infinie goutte d’ambre

    Viens puis retourne à l’océan fatidique.

     

    Salut poisson lumière du monde marin

    Allant toujours à l’essentiel ô roi dauphin

    Harmonisant ensemble cosmos et vibrations

     

    Fraternité humaine forte liaison

    Que le feu préserve brûlant avec passion

    La périssable individuation.

     

     

    « Les Sentiers de la Sagesse (Partie 15)Les Sentiers de la Sagesse (Partie 17) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :