• Le secret maçonnique (Partie 100)

    Déclaration des Obédiences Européennes sur la situation des migrants, signée le 07 septembre 2015 par 28 Obédiences

    Les Obédiences maçonniques européennes alarmées par la tragédie vécue par les migrants qui fuient des pays en guerre et en proie à la misère en appellent aux gouvernements européens pour qu’ils mettent en œuvre les politiques communes indispensables à un accueil digne et humain de populations en détresse et en péril. L’incapacité des Etats à surmonter les égoïsmes nationaux est un nouveau signal d’une Europe malade où le chacun pour soi l’emporte sur l’intérêt général.

     

    Le secret maçonnique (Partie 100)

     

    Les francs-maçons ne traitent pas les autres comme des faire-valoir, ou bien des marchandises économiques qu’il convient d’exploiter. Ils traitent chacun comme une personne, de façon égalitaire. Il ne s’agit pas de donner un poisson, ni de faire pêcher autrui, pour lui voler ses poissons ; mas il faut apprendre à l’autre à pêche et à garder pour lui, ou à échanger au juste prix, le produit de sa pêche.

    En conséquence, si les responsables des obédiences ne précisent pas tous ces points, ils se retrouvent en bien mauvaise compagnie, aux côtés des représentants de l’Eglise catholique et du patronat !

    « Aimer la vie » et « Amour universel » : quel est le critère de vérité ?

    « Aimer la vie », cela peut être aimer son ego : alors l’ego interfère entre soi et les autres, et devient un obstacle. Chaque être humain dispose de ce quelque chose, que l’on peut appeler le Soi : au niveau du Soi, tous nous sommes Un et il y a fraternité universelle. Lorsque les ego s’en mêlent, il n’y a pas amour universel, mais on traite l’autre comme un objet, soit comme une marchandise qui se vend et s’achète, et s’exploite, soit comme l’objet de mon désir, par exemple, dans le cadre de la charité chrétienne, celui qui me permet de me mettre en valeur, « en faisant le bien ».

    Il faut souligner, d’un certain point de vue, une convergence entre la démarche des fondamentalistes et la manière de concevoir parfois la démarche maçonnique.

    Il y a 20 ans, Khaled Kelkal était abattu, le 29 septembre 1995, par des forces spéciales de la gendarmerie. Khaled Kelkal, né en 1971 et arrivé à deux ans en France, agissait comme figure dirigeante du Groupe Islamique Armé (GIA) ayant mené justement huit attentats en France en 1995, faisant huit morts et deux cents blessés.

    « Je ne suis ni arabe, ni français, je suis musulman. Je ne fais aucune différence. Si maintenant le Français devient un musulman, il est pareil que moi, on se prosterne nous devant Dieu. Il n'y a plus de races, plus rien, tout s'éteint, c'est l'unicité, on est unis. Maintenant, vous allez à la mosquée, il y a plein de Français. Il n'y a plus de différence de races. Vous entrez à la mosquée, vous êtes à l'aise tout de suite, on vous serre la main, on vous considère comme un ami qu'on connaît depuis plus longtemps. Il n'y a pas la méfiance, tous les préjugés. Dans la rue, on dit bonjour à quelqu'un : "Pourquoi vous dites bonjour ? Je ne vous connais pas !" Moi, je vois un musulman dans la rue : "Salam aleikoum !" ; il me regarde avec un grand sourire, on s'arrête et on discute. C'est la reconnaissance d'autrui, on est frères même si on ne se connaît pas. »

     

    ANNEXE 1

    Air Liquide, Michelin, Sodexo et Total se mobilisent pour l’accueil des réfugiés

    Paris, le 11 septembre 2015 – Les entreprises Air Liquide, Michelin, Sodexo et Total se mobilisent pour venir en aide aux réfugiés accueillis par la France. Cette décision répond à l’élan de solidarité des salariés et des dirigeants de ces entreprises, envers les populations en détresse issues notamment d’Afrique et du Moyen-Orient.

    Air Liquide, Michelin, Sodexo et Total s’engagent, dans le cadre qui sera fixé par les pouvoirs publics, à venir en aide aux réfugiés par des actions concrètes liées à leurs domaines d’activités, à leur savoir-faire, à leurs compétences et aux moyens opérationnels dont elles disposent.

    Les modalités de cette aide sont en cours de définition avec les organisations humanitaires, dont la Croix-Rouge française, et les associations concernées. Il s’agira par exemple de la mise à disposition de locaux, de dons de nourriture et de produits de première nécessité, de l’accès à des soins de santé, de la prise en charge de frais d’accueil ou encore d’accompagnement professionnel, de formation et d’apprentissage.

    Les Fondations de certaines de ces entreprises se mobilisent elles aussi pour soutenir les associations qui viennent en aide aux réfugiés.

    Air Liquide, Michelin, Sodexo et Total réfléchissent également à des actions à mener dans d’autres pays européens, notamment en Allemagne.

    Tribune sur les migrants dans Le Monde de Pierre Gattaz, président du MEDEF

     [Publié dans Le Monde, 8 septembre 2015].  La crise actuelle des migrants nous oblige à l’action. Nous ne pouvons plus nous contenter d’assister passivement à la tragédie qui se joue à nos portes. Et cela nous impose de relever trois défis.

    Premier défi : l’accueil. L’accueil décent des migrants est un impératif, d’abord pour des questions de simple humanité et de cohérence avec l’une des trois valeurs fondatrices de notre République, la fraternité. Un pays qui renonce à ses valeurs est un pays qui se perd.

    Mais aussi parce que c’est une opportunité pour notre pays. Cessons toute condescendance envers ces migrants : ils ont souvent un fort niveau d’éducation, sont la plupart du temps jeunes, formés et n’ont qu’une envie, vivre en paix et pouvoir élever une famille.

    La France doit donc agir pour rester fidèle à elle-même. Bien sûr, cet accueil doit se faire selon des règles, en accord avec les valeurs de notre République, avec humanité et fermeté, avec des droits et des devoirs. Il doit aussi évidemment tenir compte de notre situation économique, sociale et politique. Mais nos difficultés ne peuvent pas être une excuse pour ne rien faire. Accueillons-les et sachons tirer profit de leur dynamisme, de leur courage, de leur histoire aussi. Accélérons enfin nos réformes pour être capables de les intégrer pleinement dans la durée.

    Une volonté commune

    Deuxième défi : l’Europe. L’Europe que nous construisons collectivement ne peut pas se contenter d’être un grand marché. La convergence est nécessaire pour nos règles fiscales et sociales, mais aussi dans notre action face aux grandes crises mondiales. Le couple franco-allemand doit être le moteur de cette convergence. Il en va aussi de la crédibilité de l’Union européenne. Le rapprochement actuel entre nos deux pays est donc une bonne nouvelle mais ce n’est qu’un premier pas. Se coordonner pour accueillir les migrants politiques est nécessaire, mais il faut aussi savoir lutter contre les passeurs, tous les trafiquants d’êtres humains, les terroristes, et impulser une volonté commune pour régler enfin les problèmes en amont.

    Troisième défi : les causes. Car après l’urgence, il faut regarder la source de ces problèmes. Et donc s’attaquer, désormais, aux causes mêmes de ces migrations.

    Le moment semble venu d’une grande ambition pour le développement du Maghreb et de l’Afrique

    Les conflits tout d’abord. En la matière, les solutions ne sont ni simples ni évidentes et demanderont des années. Ainsi la situation de chaos profond dans laquelle sont plongés la Syrie et l’Irak alimente ces exodes massifs. Mais c’est aussi une partie de notre histoire qui se joue au Moyen-Orient. La reine Rania de Jordanie nous a récemment rappelé ce qu’il en était : « L’échec n’est pas une option. Si nous échouons, l’Etat islamique gagnera. Et si ce dernier gagne, la région sera rapidement réduite à néant, entraînant des répercussions mondiales pour longtemps. »

    La situation économique ensuite, notamment du Maghreb et de l’Afrique, le continent à nos portes. Comment croire, à l’heure où l’information n’a plus de frontières, que l’Europe peut se construire enfermée dans ses murs, en maintenant à distance un continent qui frappe à la porte de la prospérité ? Comment, surtout, ne pas voir le potentiel extraordinaire d’un continent jeune, dynamique, fort de richesses naturelles encore largement inexploitées ? Le moment semble venu d’une grande ambition pour le développement du Maghreb et de l’Afrique, d’un plan structuré pour que le « réveil du continent africain » devienne une réalité. Car ce continent ne doit pas être ressenti comme une menace pour l’Europe.

    Proposons des mesures concrètes

    C’est d’abord et principalement une chance si nous savons nous y prendre. Proposons une vision commune, un espoir, des mesures concrètes. Travaillons avec les pays qui le veulent. Développons des projets de coopération économiques et sociaux. Motivons et soutenons nos entrepreneurs pour qu’ils se saisissent des opportunités qui s’ouvrent dans ce continent. Négocions des transferts de technologies, formons, éduquons, stabilisons le continent en somme.

    En tant que partenaire historique, linguistique, politique et économique de beaucoup de pays du Maghreb et d’Afrique, la France a une carte à jouer pour que ce grand continent, qui passera d’une population de 1 milliard d’individus aujourd’hui, à 2 milliards en 2050, se réveille comme l’ont fait la Chine et les dragons asiatiques. Le continent africain doit devenir ainsi économiquement viable afin d’être politiquement stable et être enfin maître de son destin.

    Nous en sortirons tous gagnants. Agissons.

    Par Pierre Gattaz (Président du Medef)

    Déclaration des Obédiences Européennes sur la situation des migrants

    [Rendue publique le 8 septembre 2015].

    Déclaration des Obédiences Européennes sur la situation des migrants, signée le 07 septembre 2015 par 28 Obédiences

    Les Obédiences maçonniques européennes alarmées par la tragédie vécue par les migrants qui fuient des pays en guerre et en proie à la misère en appellent aux gouvernements européens pour qu’ils mettent en œuvre les politiques communes indispensables à un accueil digne et humain de populations en détresse et en péril. L’incapacité des Etats à surmonter les égoïsmes nationaux est un nouveau signal d’une Europe malade où le chacun pour soi l’emporte sur l’intérêt général.

    Les Obédiences maçonniques européennes rappellent que le respect des droits de l’homme et du principe de dignité humaine font partie des principes fondateurs de la construction européenne. C’est sur la base de tels principes que la solidarité entre les nations s’est mise en place. L’esprit de solidarité est encore plus nécessaire au vu des bouleversements qui affectent de nombreuses régions du monde.

    Sans revenir sur l’histoire d’un continent qui s’est forgé au gré de nombreuses migrations, les drames présents doivent provoquer une prise de conscience et insuffler des politiques d’accueil innovantes. A défaut, le continent européen sera à terme le théâtre de divisions et de conflits qui précipiteront les peuples dans un nouveau malheur. Il n’en résultera qu’une nouvelle exacerbation des nationalismes.

    La tragédie présente doit donc être le creuset d’une renaissance et d’un renouveau du rêve européen. Les Obédiences maçonniques signataires attendent désormais des actes dans lesquels les valeurs de solidarité et de fraternité fondatrices de l’Europe y trouvent leur juste expression.

    Obédiences signataires 

    Grand Orient de France

    Grande Loge Féminine de France

    Grande Loge de France

    Fédération Française du Droit Humain

    Grande Loge Mixte de France

    Grande Loge Mixte Universelle

    Ordre Initiatique Traditionnel de l’Art Royal

    G.L.R.I S.R.U

    Grande Loge Libérale d’Autriche (Autriche)

    Grand Orient de Belgique (Belgique

    Grande Loge de Belgique (Belgique)

    Grande Loge Féminine de Belgique (Belgique)

    Fédération Belge du Droit Humain (Belgique)

    Lithos (Belgique)

    Grande Loge de Croatie (Croatie)

    Fédération Espagnole du Droit Humain (Espagne)

    Ordre Maçonnique Mixte International DELPHI (Grèce)

    Sérénissime Grand Orient de Grèce (Grèce)

    Grande Loge d’Italie (Italie)

    Grand Orient du Luxembourg (Luxembourg)

    Grand Orient de Pologne (Pologne)

    Grande Loge Symbolique du Portugal (Portugal)

    Grand Orient Lusitano (Portugal)

    Grande Loge Féminine de Roumaine (Roumanie)

    Grand Orient de Suisse (Suisse)

    Grande Loge Féminine de Turquie (Turquie)

    Association Adogmatique d’Europe Centrale (Pologne, Hongrie, Roumanie, Slovénie)

    Voici ce que dit notamment le Pape François pour la 100e journée mondiale des migrants et des réfugiés :

     « Migrants et réfugiés ne sont pas des pions sur l’échiquier de l’humanité. Il s’agit d’enfants, de femmes et d’hommes qui abandonnent ou sont contraints d’abandonner leurs maisons pour diverses raisons, et qui partagent le même désir légitime de connaître, d’avoir mais surtout d’être plus.

    Le nombre de personnes qui émigrent d’un continent à l’autre, de même que celui de ceux qui se déplacent à l’intérieur de leurs propres pays et de leurs propres aires géographiques, est impressionnant. Les flux migratoires contemporains constituent le plus vaste mouvement de personnes, sinon de peuples, de tous les temps.

    En marche avec les migrants et les réfugiés, l’Église s’engage à comprendre les causes qui sont aux origines des migrations, mais aussi à travailler pour dépasser les effets négatifs et à valoriser les retombées positives sur les communautés d’origine, de transit et de destination des mouvements migratoires (…).

    Chers migrants et réfugiés ! Ne perdez pas l’espérance qu’à vous aussi est réservé un avenir plus assuré, que sur vos sentiers vous pourrez trouver une main tendue, qu’il vous sera donné de faire l’expérience de la solidarité fraternelle et la chaleur de l’amitié ! À vous tous et à ceux qui consacrent leur vie et leurs énergies à vos côtés, je vous assure de ma prière et je vous donne de tout cœur la Bénédiction apostolique. »

     

     

    « Le secret maçonnique (Partie 99)Le secret maçonnique (Partie 101) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :