• L’ALCHIMIE (Partie 6)

    Cir an O ou Cyrano de Bergerac

    Voici ce que Cyrano disait de son nom :

    « Mage et Roy estoient jadis unum et idem. On appelait un Roy Cir, en françois Sire, et comme ce Mage, ce Roy, ce Cir, pour faire ses enchantements, se campoit au milieu d’un cercle, c’est-à-dire d’un O, on le nommait Cir an O. »

    L’ALCHIMIE  (Partie 6)

     

    BIBLIOGRAPHIE

     

    Eugène CANSELIET

    Deux logis alchimiques Edition Jean Jacques Pauvert

    Alchimie, études diverses de symbolisme hermétique et de pratique philosophale Edition Jean Jacques Pauvert

    L’Alchimie et son livre muet Edition Jean Jacques Pauvert

    L’Alchimie expliquée sur ses textes classiques Edition Jean Jacques Pauvert

     

    Nicolas FLAMEL

    Le Livre des figures hiéroglyphiques. Edition Jean Marc Savary

     

    FULCANELLI

    Le Mystère des Cathédrales Edition Jean Jacques Pauvert

    Les Demeures philosophales 2 tomes Edition Jean Jacques Pauvert

     

    HERMES TRISMEGISTE

    La Table d’Emeraude Edition Les belles lettres

     

    Antoine-Joseph PERNETY

    Les Fables égyptiennes et grecques dévoilées et réduites au même principe. Edition La Table d’émeraude

    Dictionnaire mytho-hermétique Edition Bibliotheca Hermetica

     

    La langue des oiseaux

     

    K barré ou Cabaret

     

    Hôtel Au Lion d’or ou Au lit on dort

     

    Le pot à eau ou Le beau Tao

     

    Cir an O ou Cyrano de Bergerac

    Voici ce que Cyrano disait de son nom :

    « Mage et Roy estoient jadis unum et idem. On appelait un Roy Cir, en françois Sire, et comme ce Mage, ce Roy, ce Cir, pour faire ses enchantements, se campoit au milieu d’un cercle, c’est-à-dire d’un O, on le nommait Cir an O. »

     

    La cavale, ou cheval : la cabale hermétique, qui emporte celui qui sait la chevaucher, au-delà des obstacles que constituent les concepts propres à la logique commune, vers la source de toute lumière. Cabale phonétique ou cheval de la parole.

     

    Un cygne portant une croix : « Au signe de la croix »

     

    Edouard Fournier dans don Histoire des enseignes des rues de Paris :

    Un épi scié : à l’épicier

    Un grand I vert : au Grand Hiver

    Un chat qui pelote : chacun y pelote, chacun y fait sa pelote

    Un chat qui pèche : chacun trouve ce qu’il cherche

    Un puits sans vin : au puissant vin

    Une vieille qui scie une anse : la Vieille Science

     

    Science des blasons

    Blason des Carignans : la devise « Tout n’est » domine trois (ter) choux pommés ou cabus, ce qu’il faut lire « tout n’est sur terre qu’abus ».

     

    Canseliet ou Quand le sel y est

     

     

     

    Mots d’origine arabe :

    Al-anbiq ou alambic

    Alcool

    Alchimie

    Athanor

    Azoth

    Elixir

     

    Matras

    « L’ALCHIMIE (Partie 5)Le secret de la franc-maçonnerie (Partie 1) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :