• L’ALCHIMIE (Partie 4)

    Parmi les compagnons de Lénine, il y aura l’ingénieur électricien Krijanovski (futur président de l’Académie des Sciences de l’U.R.S.S.) et son épouse, Krijanovskaia – un authentique couple d »’alchimistes. De Krijanovskaia, un seul livre – présenté sous forme d’un roman fantastique à thème ésotérique – a été traduit en français : l’élixir d’immortalité. (Annexe 6 : Petit dictionnaire philosophique russe de 1955)

     

    L’ALCHIMIE (Partie 4)

     

     

    B) L’alchimie et les arts

     

    Contes et légendes : Blanche Neige et les sept nains, L’histoire de Pinocchio, qui va passer par tous les états de la matière afin de devenir un petit garçon,…

    J. de MEUNG Le roman de la rose

    François Rabelais

    Cyrano de Bergerac Histoire comique des Etats et Empires de la Lune

    Shakespeare Le conte d’hiver

    J.V. Andreae Les Noces chymiques

    Goethe  Le Serpent vert ; Les couleurs ; Docteur Faust

    Balzac La Recherche de l’Absolu

    Nerval Les chimères

    Victor Hugo : dans le chapitre de Notre Dame de Paris (publié en 1829), Victor Hugo décrit le laboratoire d’alchimie aménagé par le diacre Claude Frollo en l’une des tours de Notre-Dame de Paris. Ledit chapitre résulte de longs entretiens qu’il avait eus avec un alchimiste parisien du début du XIX° siècle, Cambriel, auteur d’un Cours de philosophie hermétique, et grand connaisseur des sculptures symboliques de la cathédrale.

    Rimbaud (Annexe 5)

    Parmi les compagnons de Lénine, il y aura l’ingénieur électricien Krijanovski (futur président de l’Académie des Sciences de l’U.R.S.S.) et son épouse, Krijanovskaia – un authentique couple d »’alchimistes. De Krijanovskaia, un seul livre – présenté sous forme d’un roman fantastique à thème ésotérique – a été traduit en français : l’élixir d’immortalité. (Annexe 6 : Petit dictionnaire philosophique russe de 1955)

    André Breton Deuxième manifeste du surréalisme

    Marguerite Yourcenar. L’Œuvre au Noir (1968) roman qui relate la vie de Zénon Ligre, philosophe, médecin et alchimiste du XVI° siècle.

    Paulo Coelho L’Alchimiste (1988) roman philosophique

     

    L’Alchimie dans la vie quotidienne : (Annexes 9 et 10)

     

    Aspect international de l’Alchimie :

      • Chine : En 133 avant J.C., l’alchimiste Li-Shao-Chun déclarait à l’empereur Wu-Ti, de la dynastie Han : « Si vous offrez des sacrifices au fourneau, vous deviendrez capable de changer le cinabre, la pierre de tan, en or. Quand vous aurez obtenu cet or, vous pourrez en faire des ustensiles où manger et boire, vous prolongerez votre vie et vous pourrez voir les Immortels des îles des Bienheureux situées au milieu de la mer>. Lorsque vous aurez vu les Immortels, vous offrirez un sacrifice et deviendrez vous-même un Immortel. C’est le chemin qu’a suivi l’Empereur jaune. »

      • Inde : le tantrisme.

      • Arabe : les alchimistes arabes :

        • Le prince ou sultan Kalid ibn Yazid, ou « Calid »

        • Abu abd Allah Djâbir ibn Hayyan al Sufi, di Geber

        • Al-Razi(860-940) dit Rhazès

     

    C) L’alchimie et la franc-maçonnerie : tous deux sont désignés par art royal.

     

    Depuis l’initiation maçonnique jusqu’aux hauts grades, il y a des approches de l’alchimie.

    Les couleurs : bleu, noir, blanc, rouge

    Les quatre éléments : terre, eau, air, feu.

    Référence à Hermès trismégiste, le trois fois grand, à la fois roi, prêtre et soldat chevalier

    Les animaux : l’aigle, le phénix, le pélican,….

    Oswald Wirth : Transformer le plomb en or, c’est transformer les métaux du profane, les défauts, en autant de qualités d l’initié, l’or.

    Alchimie, comme franc-maçonnerie, sont des démarches initiatiques, où l’homme ancien, le profane, meurt, pour donner naissance à l’homme nouveau, l’initié, ou l’adepte.

    Il y a une équivalence entre la pierre brute, qui par le travail, devient pierre cubique, et la matière première, qui, passant par le travail au sein de l’athanor, devient pierre philosophale.

     

    VITRIOL

    Visita Interiora Tera Rectificando Invenies Occultum Lapidem.

    Visite l’intérieur de la terre, en redressant tu découvriras la pierre cachée

    Variant : VITRIOLUM : Visite l’intérieur de la terre et tu trouveras la pierre cachée et la médecine universelle.

    Rectificando signifie distiller. Visite l’intérieur de la terre, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée, la Pierre philosophale, prise dans le sens d’unité, de cohésion, de congruence.

    Visiter l’intérieur de la terre, à l’instar du travail alchimique, c’est examiner avec attention, aimer, respecter les pleines dimensions de notre âme, de notre esprit, de notre corps, puis par l’œuvre de soi, les révéler, les dévoiler, les affiner, les exalter.

    La clé VITRIOL englobe tous les processus de transformation concernant le retour de l’être au noyau le plus intime de sa personne.

    Cette clé signifie : Mon frère, descend en toi-même et retrouve la partie vivante, unique de ton existence, retrouve la source de ton être car c’est sur elle, en l’affinant, en la menant au plus subtil, à l’essentiel que tu pourras bâtir ta nouvelle personnalité, bâtir un être nouveau, un être réconcilié, en paix, en harmonie, en unité.

    VITRIOLUM : Visita interorem terrae rectificando invenietis occultum lapidem veram medicinam, sois et descends à l’intérieur de la terre, et en distillant (c’est-à-dire en allant par degré successif au plus subtil) tu trouveras la pierre cachée, la vraie médecine…

    C’est la formulation du but alchimique. En effet, après avoir obtenu la pierre et avoir été capable de transformer le métal vil en or, l’alchimiste sait que son pouvoir est efficient, effectif. Ce n’est qu’à partir de ce moment qu’il peut obtenir l’Elixir de « longue vie », un élixir capable de guérir toutes les maladies, toutes les souffrances, une vraie médecine, l’éveil suprême. Cela ne veut pas dire que l’alchimiste quitte le mode, mais il n’est plus du monde. Cela ne veut pas dire que l’alchimiste n’est pas atteint par la souffrance, la maladie, la vieillesse, la mort, mais il est « en dehors » de ces états. C’est un changement, non de ces états, mais du regard porté sur ces états.

    « L’ALCHIMIE (Partie 3)L’ALCHIMIE (Partie 5) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :