• « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 91) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

    Toute la question revient à changer mon regard : il ne s’agit pas d’annihiler le petit moi, qui est bien utile et même indispensable pour évoluer, dans le monde matériel, mais de ne plus m’identifier à lui.

     

     

    « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 91) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

     

    JEUDI 5 JANVIER 1984

    Bilan de l’année 1983.

    Toute la question revient à changer mon regard : il ne s’agit pas d’annihiler le petit moi, qui est bien utile et même indispensable pour évoluer, dans le monde matériel, mais de ne plus m’identifier à lui.

    Je déserte le plus souvent possible le monde intellectuel. La question que je me pose le plus souvent est : « qui suis-je ? » et la réponse que j’apporte le plus fréquemment possible, sous forme de mantra, est : « Je suis Dieu. Je n’ai ni naissance, ni mort. Seul le corps meurt. Je suis le Soi. Je suis. Soi. Je ne suis ni le corps, ni le mental, ni l’intellect, ni la raison. Le corps, le mental, l’intellect et la raison, une fois purifiés, sont mes amis. Je les aime. J’ai aussi un cœur – sentiments et émotions – et un ventre – instincts et passions –. Je suis un canal ouvert aux sentiments et aux instincts beaux, justes, vrais et bons. Que mon amour, mon cœur et mon ventre soient dédiés à Dieu, et seulement à Dieu ».

    L’année 1983 a été une année de sortie de crise, la crise la plus importante étant une nouvelle « Nuit Obscure », avec des doutes et des retours en arrière du point de vue spirituel. Je m’en suis sorti en mettant tout dans la main de Dieu : que Sa volonté soit faite !

    Ceci démontre, s’il en est besoin, mon attachement à la réalité terrestre, à l’illusion, car les mauvais moments frappent mon petit moi, encore très sensible. Tout ce qui m’arrive est fait par les frères supérieurs pour mon évolution spirituelle.

    Autour de moi, les amis souffrent ou meurent et me voilà devenu un frère aîné. Les enfants ont grandi et d’autres amis vieillissent. Mon seul objectif est de me rattacher à mon Maître intérieur, « père et mère divins ».

     

    SAMEDI 10 MARS 1984

    Voici les vœux que je formule en ce jour pour ma prochaine réincarnation :

    Je serais heureux de suivre à nouveau le sentier rosicrucien, afin de parfaire mon évolution spirituelle.

    Je souhaiterais vivre où le Cosmique le jugera le plus opportun pour mon évolution, sur terre ou ailleurs. J’aimerais exercer la profession la plus utile à mon bien-être et à celui d’autrui.

    Je voudrais me souvenir de mon gourou, le Soi, et fusionner avec Lui.

     

    DIMANCHE 18 MARS 1984

    Je suis atteint d’un cancer généralisé, plus précisément une leucémie. Que Dieu ait pitié de mon corps !

    Seigneur Dieu que j’atteigne Ta Demeure, afin de ne plus renaître ! Que je fasse Un avec Tes pieds de lotus ! Amen.

     

     

    « « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 90) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)« Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 92) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :