• « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 84) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

    Si je passe à travers les épreuves d’aujourd’hui, je deviendrai plus fort. Je dominerai la peur puisque Dieu pourvoie à tout, et ferai naître le Christ en moi.

    Le caractère a un rôle essentiel : il est important de le développer chez mes enfants. La connaissance et l’apprentissage suivent mais le retard est pris lorsque le caractère n’est pas assez développé.

     

    « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 84) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

     

    DIMANCHE 9 SEPTEMBRE 1979

    Dieu prends possession de moi !

    Si je passe à travers les épreuves d’aujourd’hui, je deviendrai plus fort. Je dominerai la peur puisque Dieu pourvoie à tout, et ferai naître le Christ en moi.

    Le caractère a un rôle essentiel : il est important de le développer chez mes enfants. La connaissance et l’apprentissage suivent mais le retard est pris lorsque le caractère n’est pas assez développé.

     

    MERCREDI 12 SEPTEMBRE 1979

    Dieu, merci pour tout : je sais que Tu ne m’oublies pas, puisque Tu m’envoies des épreuves. Mais indique-moi quelle est ma voie ?

     

    VENDREDI 14 SEPTEMBRE 1979

    Je suis responsable de ce que je suis et je n’ai donc pas à me plaindre.

     

    DIMANCHE 7 OCTOBRE 1979

    L’unique souci du sujet « ego » est l’accumulation et la comparaison. L’extinction du sujet « ego », c’est mourir à toute accumulation et à tout besoin de se comparer avec autrui.

    J’agirai, sans entité agissante, observerai et verrai les choses à partir d’un centre, d’une entité en train d’observer : c’est cela réaliser le Soi.

     

    VENDREDI 2 NOVEMBRE 1979

    Je veux l’illumination, et pour réaliser cet état, je cesserai l’identification trompeuse au corps et l’attachement à mon ego et aux désirs inspirés par le corps : pour cela, je travaillerai sur la réduction des désirs personnels et des émotions négatives.

     

    DIMANCHE 4 NOVEMBRE 1979

    Je demande à Dieu d’agir à travers moi de façon à ne plus être l’auteur. Je ne suis pas le corps, mais le corps est le temple sacré dans lequel réside Dieu, que je suis vraiment. Mes désirs proviennent de la croyance erronée que je suis mon corps plutôt que Dieu qui réside à l’intérieur et qui est ma seule véritable identité.

    La télévision est une tête de Gorgone : lorsque je la fixe du regard, elle me fige et me rend passif comme une pierre.

    Comme tout symbole de sécurité, l’argent n’est nuisible que lorsque je lui suis attaché et que je crois qu’il constitue la source de ma sécurité et de mon bonheur, auquel cas je fais confiance à l’argent plutôt qu’à Dieu pour réaliser mon bonheur.

     

    DIMANCHE 6 JANVIER 1980

    Rapport annuel 1979.

    J’ai beaucoup progressé cette année en ce qui concerne le discernement entre ce qui est éternel, d’une part, et transitoire, d’autre part, tant en moi-même que chez autrui. En cette fin d’année, je distingue bien l’âme, éternelle et immuable, essence qui représente en chacun l’Ame Universelle, et qui est en harmonie avec l’âme de tous les hommes, mais aussi avec tous les êtres de la création. D’autre part, il y a la substance, la matière, le corps physique, y compris le psychisme et la personnalité : tout cela change, bouge, se modifie et est appelé à disparaître à terme.

    Je n’ai pas encore suffisamment développé le corps psychique, qui est le pont entre l’âme et le corps physique. Par contre, le petit « je » est parfois retombé dans les affres du péché.

    Il m’est encore arrivé de boire de l’alcool et de manger de la viande – rarement – ainsi que de fumer des cigarettes. Je ferai un ultime effort en 1980 afin que mon corps devienne un temple pur et propre apte à réfléchir la parcelle divine qu’il contient.

    J’ai aussi mal utilisé mon corps, en m’adonnant à l’onanisme, plus rarement qu’auparavant, mais cela c’est encore produit.

    Depuis 1977, je connais des problèmes professionnels importants, avec une remise en cause de ma dignité. Néanmoins cette remise en cause a un aspect positif, car elle m’a enseigné des leçons et m’a fait progresser du point de vue spirituel.

    Cependant, ces difficultés ont induit de nombreux moments de colère, de haine et d’envie de vengeance, sentiments négatifs que je transmuterai, grâce à l’amour.

    Je ferai encore un effort pour me rapprocher de ma famille, prioritairement de mon épouse et de mes quatre enfants.

    J’effectuerai les deux exercices du matin et du soir avec plus de conscience. A partir de l’aspect éternel, je réorganiserai l’aspect temporel, en inculquant à ce dernier encore plus de courage et d’enthousiasme, l’objectif étant de bien servir. Je ferai preuve de beaucoup de persévérance dans la voie rosicrucienne, commencée en 1968.

    Le petit « je » n’est pas totalement libre : c’est un masque, qui est ce qu’il est, résultat de mes vies passées et de ma vie présente, et qui demeure malléable. Je ne parviendrai à donner la primauté au Soi qu’en supprimant l’alcool, la viande, le tabac et l’onanisme.

     

    LUNDI 18 FEVRIER 1980

    Après Dieu, les êtres les plus proches sont les parents.

    J’obéis à mon guide intérieur à chaque instant et en toutes choses.

     

    DIMANCHE 27 JUILLET 1980

    Seul celui qui a un bon équilibre peut aider les plus faibles.

     

     

    « « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 83) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance) « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 84 bis) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :