• « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 83) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

    Pour les aspects positifs et en évolution favorable, je me rapprocherai de ma famille le plus possible, cesserai véritablement de trop regarder la télévision, ferai un sport doux, afin de garder le corps physique en bonne santé et pour le travail, servirai et serai disponible et juste, et ferai preuve de professionnalisme.

     

     

    « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 83) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

     

    MARDI 2 JANVIER 1979

    Rapport annuel 1978.

    La tentation est indispensable, afin de limiter et de maîtriser l’ego : il faut accepter de la même façon, c’est-à-dire avec équanimité, joies et douleurs, bonheurs et malheurs.

    J’aurai une confiance totale en moi-même et sur ce point, moi seul je peux m’instaurer des limitations et des freins. Si le « je » n’est rien qu’une ombre, ne jamais oublier chez les autres et chez moi-même, au fond, la parcelle de la divinité, le Soi, qui se réalise dans les corps.

    Chaque fois que possible, je m’imaginerai comment, placé dans ma situation présente, réagirai Jésus-Christ : ainsi, les boissons alcooliques, il éviterai, de même la consommation de viande et de cigarettes.

    Dans la vie quotidienne, mes relations avec les autres sont encore perturbées, notamment avec la gente féminine, par mes désirs et mes émotions érotisées : j’ai un regard lubrique et sans arrêt, je suis préoccupé par ce que pense de moi telle ou telle femme rencontrée. Ceci est un besoin de reconnaissance et un élément malsain de dépendance à l’égard d’autrui, habitude contractée depuis le début de mon adolescence.

    Pour les aspects positifs et en évolution favorable, je me rapprocherai de ma famille le plus possible, cesserai véritablement de trop regarder la télévision, ferai un sport doux, afin de garder le corps physique en bonne santé et pour le travail, servirai et serai disponible et juste, et ferai preuve de professionnalisme.

    Du point de vue professionnel, Seigneur Dieu, fais de moi Ton instrument et que la morale l’emporte !

    Pour les excès sexuels, lorsque je m’applique dans l’obscurité à l’onanisme, je dois « voir » les êtres spirituels qui m’environnent en train de m’observer, avec tristesse.

     

    MARDI 9 JANVIER 1979

    Plus je meurs à moi-même et plus je commence à vivre en Dieu.

    Il vaut mieux avoir mis le monde entier contre soi que d’avoir offensé Jésus-Christ ; ainsi, que parmi tous les êtres qui me sont chers, Jésus-Christ soit le seul vraiment aimé.

     

    MARDI 27 JANVIER 1979

    Un ennemi souhaite ma mort « économique », c’est-à-dire me déconsidérer suffisamment professionnellement pour me mettre à la rue. Je vivrai avec cela, l’intégrerai dans ma quotidienneté et malgré cela, ferai en sorte que ma conscience reste bonne et pure et que mes relations avec autrui demeurent simples.

     

    LUNDI 30 AVRIL 1979

    La paix naît et éclos de l’intérieur : je ne laisserai pas mon mental errer à sa guise, mais au contraire je le placerai sous un contrôle sans merci. Tout en rendant service autour de moi, je ne me laisserai pas influencer par le regard des autres. Je resterai fidèle au Soi qui est en moi et en ferai l’objet d’une méditation continue.

     

    LUNDI 14 MAI 1979

    Je tourne autour des choses, au lieu de passer au travers. La concentration vise à la destruction de tout fantasme et de toute mémoire. La méditation est un moyen de désintégrer progressivement le petit moi, et non pas un prétexte pour l’enfler.

     

    MERCREDI 25 JUILLET 1979

    Vivre pour Dieu, manger pour Dieu, respirer pour Dieu, dormir pour Dieu, servir pour Dieu : les petits actes, comme les grands, tout sera sanctifié par Dieu et ramené à Dieu et à lui seul. Tel est l'image et le nom de Dieu : Dieu est Amour. En avant, plus haut, pour toujours. Que le vécu soit triste ou gai, avancer.

    Dieu « entrera » en moi et le petit moi capitulera. Le petit moi descendra du trône, place qu’il a usurpé, et laissera Dieu regagner la place qui lui revient de droit.

    Par cette soif de Dieu, le voile tombera, et ce qui doit être, sera de toute façon. L’œuvre de Dieu se réalise, la seule difficulté étant d’y faire adhérer le petit moi. En fin de compte, le seul péché, c’est l’ignorance, en particulier l’ignorance des désirs de Dieu.

    Je ne peux pas tout écrire et je scellerai les expériences mystiques, ceci afin que l’Instructeur conserve sa confiance en moi.

    Ce qui m’amoindrit et me contracte, c’est la peur, peur souvent irraisonnée, comme : avoir faim, être malade, « tout » perdre… Seul l’amour peut vaincre la peur et dilater le petit moi. Forger mon caractère est plus important que d’accumuler des connaissances.

    Le mois de juillet 1979, m’a fait progresser : je resterai humble, car un retour en arrière est toujours possible, mais je pense avoir vaincu un vice très ancien, l’onanisme. Ce vice, – qui m’a peut-être préservé d’autres défauts plus importants encore comme une sexualité exubérante en actes avec d’autres partenaires, trompant ainsi mon épouse – peut donc être abandonné maintenant, sans suite fâcheuse, puisqu’il n’a plus son utilité. Je demeurerai humble et modeste, car cette victoire n’est pas définitivement acquise.

    La renonciation à la consommation d’alcool et de viande est l’étape suivante, car je suis d’abord ce que je mange et bois.

     

    VENDREDI 24 AOUT 1979

    O Dieu juste et bon, montre-moi la voie pour servir encore mieux l’humanité ! Que Ta volonté soit faite et non la mienne ! Ce que Tu fais, Tu le fais pour mon bien et sans arrêt, quand je me trompe, Tu me mets en garde et donc rien de ce qui m’arrive ne saurait être considéré comme injuste !

    Tu me connais mieux que je ne me connais et Tu sais ce qui est bon pour moi : si Tu me tentes et si Tu restes loin de moi, c’est que le petit moi est encore trop présent et c’est aussi que Tu le juges utile. Dieu d’Amour, indique-moi la bonne route : peut-être ne suis-je qu’au début du chemin, mais qu’alors, au moins, j’ai la certitude d’être sur le bon chemin.

    O Dieu juste et bon, éclaire-moi sur ce que je dois faire pour témoigner de Toi et donne-moi enfin le courage d’assumer Ta mission et non de suivre mes petits vœux et désirs ! Seigneur Dieu juste et bon, oui, je suis chanceux, car Tu t’occupes de mon petit moi, pour le détruire et Tu sais, à chaque étape, la dose de souffrances que je peux supporter : Tu as dosé les peines pour que le petit moi usurpateur descende de Ton Trône, et Te laisse la place pour Te servir.

    O Dieu juste et bon, fais que je connaisse enfin l’éveil en supprimant tout orgueil et tout ego, que je devienne Ton instrument et que le Soi s’illumine enfin, sans que rien ne transparaisse dans ma vie quotidienne aux regards des autres !

     

     

    « « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 82) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)« Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 84) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :