• « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 62) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

     

    293    Le clocher de l’église

    10-19 Est très large à sa base

             Mais graduellement il se rétrécit

             Jusqu’à n’être plus qu’une pointe,

             Surmontée de la croix.

             Il en est de même du sentier de la sainteté ;

             Au début, nous pouvons nous permettre

             Bien des choses.

             Mais, à mesure que nous avançons,

             Ces libertés doivent être supprimées

             L’une après l’autre

             Afin que nous puissions

             Nous consacrer de plus en plus exclusivement

             Au service de la sainteté.

             Il vient enfin une étape

             Où ce sentier est aussi étroit

             Que la lame d’un rasoir,

             Et où il ne nous reste plus d’autre ressource,

             Que de nous accrocher à la croix ;

             Mais lorsque nous pouvons gravir

             Ce sentier, le plus étroit d’entre tous,

             Nous sommes également jugés capables

             De suivre le christ dans l’au-delà

             Et d’y servir

             Comme nous avons servi ici-bas.

     

    « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 62) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

     

    288    La lumière qui luit

    10-14 Au-dessus du propitiatoire,

             Dans le saint des saints,

             Au sommet de la croix,

             A l’extrémité du chemin

             Suivi ici-bas,

             Est la lumière ou la réflexion

             Du monde invisible

             Dans lequel l’aspirant cherche à entrer

             Lorsque le monde entier

             Est devenu noir et obscur

             Autour de lui.

     

    289    Ce n’est qu’une fois

    10-15 Arrivés au stade

             Où nous percevons la lumière spirituelle

             Qui nous invite,

             La lumière rayonnant au-dessus de l’arche,

             Où nous sommes placés,

             A l’ombre de la croix,

             Que nous pouvons réellement

             Connaître le sens et le but de la vie.

     

    290    Actuellement, nous pouvons,

    10-16 En saisissant les occasions,

             Qui nous sont offertes,

             Servir avec plus ou moins d’efficacité,

             Mais ce n’est qu’après avoir,

             Par ce service,

             Développé en nous la lumière intérieure,

             Qui est le corps spirituel,

             Après avoir obtenu ainsi d’entrer

             Dans la chambre ouest, appelée la salle de la libération,

             Que nous pourrons réellement

             Percevoir et comprendre

             La raison de notre présence dans le monde,

             Et ce qui nous est nécessaire

             Pour pouvoir nous rendre véritablement utiles.

     

    291    Nous devons apercevoir

    10-17 Maintes et maintes fois,

             L’intérieur de ce temple obscurci,

             Le saint des saints,

             Avant d’être capables

             D’y rester pour toujours,

             Et de faire le dernier saut,

             Avant d’être vraiment aptes,

             A monter au sommet de la croix,

             La place du crâne,

             L’endroit de notre propre tête

             D’où l’esprit prend son envol,

             Soit pour de bon,

             Soit de temps à autre

             Comme aide invisible.

     

    292    Le Golgotha est le point suprême

    10-18 De notre développement

             Et nous devons nous préparer

             A entrer bien des fois

             Dans la chambre obscurcie

             Avant d’être qualifiés

             Pour cette promotion finale.

     

    293    Le clocher de l’église

    10-19 Est très large à sa base

             Mais graduellement il se rétrécit

             Jusqu’à n’être plus qu’une pointe,

             Surmontée de la croix.

             Il en est de même du sentier de la sainteté ;

             Au début, nous pouvons nous permettre

             Bien des choses.

             Mais, à mesure que nous avançons,

             Ces libertés doivent être supprimées

             L’une après l’autre

             Afin que nous puissions

             Nous consacrer de plus en plus exclusivement

             Au service de la sainteté.

             Il vient enfin une étape

             Où ce sentier est aussi étroit

             Que la lame d’un rasoir,

             Et où il ne nous reste plus d’autre ressource,

             Que de nous accrocher à la croix ;

             Mais lorsque nous pouvons gravir

             Ce sentier, le plus étroit d’entre tous,

             Nous sommes également jugés capables

             De suivre le christ dans l’au-delà

             Et d’y servir

             Comme nous avons servi ici-bas.

     

     

    « « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 61) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance) « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 63) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :