• « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 53) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

    183    La crainte ou les soucis

    7-1    Que l’on se forge dans la vie quotidienne

             Sont une cause de retard.

     

    184    La méthode efficace

    7-2    Pour éliminer les défauts de notre caractère

             Est de nous efforcer,

             Jour après jour,

             De pratiquer la vertu opposée.

     

    « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 53) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)

     

    179    Professer une croyance religieuse,

    6-27  Surtout si l’on est candidat,

             Nous charge d’une énorme responsabilité.

     

    180    À moins que nous parvenions,

    6-28  Pendant notre exercice de rétrospection,

             A sentir, comme de vivants sacrifices,

             Le feu du remords atteindre et brûler

             Jusqu’au centre même de notre cœur,

             L’effet n’en est pas complet,

             Les archives ne sont pas effacées

             Et nos vies ne s’améliorent pas de façon appréciable.

     

    181    Si nous accomplissons l’exercice de rétrospection

    6-29  Avec l’intensité voulue

             Et si notre remords est assez profond,

             Les archives sont effacées,

             Et, au moment de la mort,

             Nous n’avons plus besoin de passer notre temps

             A expier en purgatoire

             Les fautes subsistant sur notre panorama.

             Il nous restera alors un laps de temps

             Correspondant approximativement au tiers de notre vie

             écoulée,

             Pendant lequel nous pourrons faire le bien

             Et nous développer spirituellement dans les mondes

             supérieurs

             Comme aides invisibles.

     

    182    Le trop grand désir de réussir

    6-30  Est une cause de retard.

     

    L’AMOUR NE SE REJOUIT PAS DE L’INJUSTICE.

     

    183    La crainte ou les soucis

    7-1    Que l’on se forge dans la vie quotidienne

             Sont une cause de retard.

     

    184    La méthode efficace

    7-2    Pour éliminer les défauts de notre caractère

             Est de nous efforcer,

             Jour après jour,

             De pratiquer la vertu opposée.

     

    185    Efforçons-nous de chercher

    7-3    Les bons côtés de notre prochain.

             Au lieu de blâmer

             Efforçons-nous de louer.

     

    186    « La charité est patiente,

    7-4    Elle est pleine de bonté ». (Saint-Paul)

     

    187    L’application de la méthode rosicrucienne

    7-5    Pour la guérison des autres

             Est en même temps un excellent moyen

             De développer nos propres pouvoirs spirituels.

             « La foi sans les œuvres est morte ».

     

    188    Il faut montrer notre foi

    7-6    Par nos œuvres

             Dans notre entourage immédiat

             Avant de mériter des occasions

             De servir sur une plus grande échelle.

     

    189    Qui a un plus grand besoin d’être aidé

    7-7    Que celui qui souffre en son corps et son âme ?

     

    190    Nous pouvons toujours collaborer

    7-8    A notre plus grand avantage

             Avec des personnes en accord avec nous,

             Plutôt qu’avec celles

             Dont le tempérament heurte le nôtre.

     

    191    Nous sommes conscients

    7-9    A cause de la lutte

             Entre le corps vital et le corps du désir.

     

    192    Dans la bible, mars et saturne

    7-10  Sont appelés le diable et satan.

             Ils sont absolument distincts l’un de l’autre.

             L’esprit martien Lucifer a tenté Jésus

             En l’incitant à mal faire,

             Alors que Pierre a tendu au seigneur

             Un subtil piège saturnien

             En lui suggérant de ne pas faire le voyage de  Jérusalem.

     

    193    Dans la chambre est du tabernacle

    7-11  Le maçon mystique apprend la leçon du service.

             La table des pains de proposition

             Etait chargée de douze pains,

             Disposés en deux piles de six,

             Et le grain dont ils étaient faits

             Etait bien un don de Dieu,

             Mais soigné et cultivé par l’homme.

     

     

    « « Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 52) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance)« Karma-Bhakti-Jnâna-Râja » (Partie 54) (Action, Travail, Amour, Prière, Dévotion, Connaissance) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :