• Initiation maçonnique : Masculin/Féminin, Soleil/Lune, Cœur/Cerveau, Soufre/Mercure.

     La lumière n’a pas de sexe.

    Initiation maçonnique : Masculin/Féminin, Soleil/Lune, Cœur/Cerveau, Soufre/Mercure.

     

    La franc-maçonnerie a un double caractère :

    • Elle est née sur un terreau occidental, celui du judéo-christianisme, qui est une civilisation patriarcale (prédominance de l’aspect masculin, sur l’aspect féminin). Dans cette civilisation, s’est développée une lutte d’émancipation des femmes, qui a gagné en vigueur à la fin du XX° siècle, vers une égalité absolue hommes-femmes. La franc-maçonnerie a adopté des mesures patriarcales, comme, par exemple, l’article suivant des Constitutions d’Anderson : « Les personnes admises membres d’une loge doivent être hommes de bien et loyaux, d’âge mûr et discret, ni esclaves, ni femmes, ni hommes immoraux et scandaleux, mais de bonne réputation ».
    • Elle est marquée par un idéal de fraternité universelle et d’égalité, qui est sa caractéristique propre. De plus, étant initiatique, elle conduit à équilibrer et maîtriser en chacun, homme ou femme, son aspect masculin (Jakin, Soleil, Mars, rouge,…) et son aspect féminin (Boaz, Lune, Vénus, noir,…).

    Aujourd’hui, ne pas être conscient de cet aspect patriarcal (en maçonnerie, cela est contenu dans les Constitutions d’Anderson : l’initiation concerne les « blancs », masculins, plutôt chrétien, ne participant pas des 7 B, etc.), et ne pas être à la pointe de la lutte pour l’émancipation des femmes (initiation des femmes, les symboles, les outils, la pierre cubique, … n’ont pas de sexe), c’est amener les métaux dans le Temple. La lumière n’a pas de sexe. Devenir franc-maçonne, ce n’est pas devenir homme.

    Donner comme argument principal, comme refus de la mixité dans la loge, le fait de la « drague » (l’obstacle de la présence de l’autre sexe, c’est justement la « sexualité », les désirs, les passion,…), c’est donner un piètre aperçu des maîtres maçons. En somme les « frères » présents sont restés profanes, victimes de leurs tendances et de leurs désirs, et il n’a été entrepris aucun travail pour « se maîtriser ». ‘est oublier aussi que dans une société où prime aujourd’hui le genre, le désir sexuel peut être partagé par une personne du même sexe. C’est à nouveau, la présence des métaux dans le Temple (le sexe, l’argent, le pouvoir). On peut être pour ou contre la présence de l’autre sexe dans la loge, mais une loge digne de ce nom est composée d’individus qui ont entrepris un travail de maîtrise de leurs désirs. Lorsque des initiés parlent à d’autres initiés, les métaux n’interfèrent plus.

    Il faut déterminer qui est la femme et qui est l’homme ? A qui s’adresse l’initié ? Deux réponses sont possibles :

    • C’est le corps physique sexué. Dans ce cas, il y a plaisir, désir, passion,… Et aussi peine et souffrance. Le travail de mort du vieil homme n’a pas été fait, et c’est le profane qui profane le Temple.
    • C’est la pierre cubique. Dans ce cas, c’est la Joie. C’est l’Etre, qui n’est pas sexué, ni homme ni femme, masculin et féminin harmonisé et équilibré.

    C’est une question d’œil, de vision, de perspective. En loge, ce que l’on enseigne au chercheur, c’est de trouver qui il est (« Connais-toi toi-même »). S’il se livre effectivement à cette recherche, le chercheur n’éprouvera aucun intérêt à des discussions sur des sujets comme le sexe, l’argent et le pouvoir. Alors, le dialogue s’établit de Cœur à Cœur, et non d’être sexué à être sexué. C’est tout e la différence entre sacré et profane : la vision, le regard, la perspective.

     

     

    « La franc-maçonnerie et la mixité (Quatrième partie)Quel est l’avenir du monde : Socialisme ou barbarie ? Eusebio Ferrari ou Steeve Briois ? Jean Burger « Mario » ou Fabien Engelmann ? La classe ouvrière face aux élections bourgeoises. (Première »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :