• Conseil municipal de Metz: quelle démocratie? (Deuxième partie)

    Si les élus veulent éviter le « tous pourris » et le populisme, rien ne les empêche de faire la politique de la transparence et de la vérité !

    Le Conseil Municipal a réussi le tour de force, lors de la première réunion de la nouvelle mandature, 2014-2020, à mettre en place une véritable armée metzicaine, avec, sur un total de 40 élus de la majorité PS, 21 adjoints au maire et 17 conseillers municipaux délégués. Seuls deux élus ont échappé à cette distribution de postes, avec tous les avantages qui vont avec, indemnités et avantages en nature. La ministre Aurélie Filippetti est parmi les deux conseillers municipaux qui ont échappé à cette distribution de titres. Il a fallu créer une véritable liste à la Prévert, sans toujours éviter les redondances entre adjoints au maire et conseillers municipaux délégués, qui vont se marcher sur les pieds. Ainsi ont été créés des poste de conseillers délégués à la « mémoire », à la « vie nocturne », aux « cultes », aux « droits des femmes », à l’ « art contemporain », aux « festivités », ou aux « relations franco-allemandes ».

    Lors de la seconde réunion de la mandature, les mêmes élus n’ont pas manqué de voter pour eux-mêmes tous les avantages qui vont avec ces titres ronflants, sans que l’opposition ne trouve à redire. Outre les indemnités prévues pour les 55 élus, y compris cette fois la ministre Aurélie Filippetti, indemnités chiffrées à 907 500 €, ont été prises les décisions suivantes :

    • Budget de formation des élus, soit 2805 € par élu, et un montant de 154 275 € pour les 55 élus ;
    • Les moyens informatiques pour les élus, soit 70 000 € TTC, c’est-à-dire 1273 € par élu. A ce montant il faudra ajouter les frais d’assistance et de maintenance, pris en charge par le service informatique de la ville ;
    • Les frais de fonctionnement des groupes d’élus, soit 15 000 € pour les frais de télécom, d’affranchissement des courriers et de fournitures de bureau. A ce montant s’ajoute un montant de 226 875 € pour les frais du personnel mis à la disposition des groupes d’élus.
    • Il faudra ajouter le remboursement de tous les frais de représentation du maire, qui, faut-il le rappeler, est déjà plafonné, puisqu’il dispose notamment des indemnités de maire de la ville, de conseiller général et de vice-président de Metz-Métropole.

    Dans ces divers frais ne sont pas compris les frais de bouche, de téléphone, de véhicule, avec ou sans chauffeur, d’essence, etc. S’y ajoutent aussi tous les avantages annexes comme les places gratuites diverses pour les spectacles (sport, théâtre, orchestre,…), et les avantages nombreux pour les membres de la famille.

    Pour ce qui a été adopté, et chiffré, cela représente déjà 1 373 775 €, soit environ 25 000 € par an et par élu. Ou plus de 2000 € par mois et par élu. C’est dire que les indemnités, normalement versées pour couvrir les frais occasionnés par la fonction d’élu, sont un revenu net, et tout bénéfice, puisque les défraiements sont remboursés par ailleurs ! Cela représente quand même déjà plus de 40 € par foyer fiscal messin et par an (en 2011, Metz comptait 69 352 foyers fiscaux dont 33 930 foyers fiscaux imposables). Cela représente aussi plus de 11 € par personne et par an (119 962 habitants à Metz en 2011).

    Avec les moyens informatiques, et une comptabilité analytique bien tenue, il est facile d’établir le coût prévisionnel des élus, tant en ce qui concerne les charges directes (indemnités diverses,…) que les charges indirectes (avantages en nature divers,…). Il serait intéressant de mettre face à ces dépenses les apports réels des élus en matière d’emploi et d’amélioration de la vie quotidienne des messins.

    Si les élus veulent éviter le « tous pourris » et le populisme, rien ne les empêche de faire la politique de la transparence et de la vérité !

     

    « Conseil municipal de Metz: quelle démocratie? (Première partie)Conseil municipal de Metz: quelle démocratie? (Troisième partie) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :