• Comment un chrétien donne/reçoit l'Ancien Testament

    Voici, selon Justin de Naplouse dans « Dialogue avec le juif Tryphon », les noms du Christ dans l'Ancien Testament :

     

    • « ange du grand dessein », « homme », chez Ézéchiel ;

    • « comme un fils d'homme », chez Daniel ;

    • « enfant » chez Isaïe ;

    • « Christ », « Dieu adorable » chez Daniel ;

    • « Christ », « pierre » par beaucoup de prophètes ;

    • « sagesse » chez Salomon ;

    • « Joseph », « Juda », « astre » chez Moïse ;

    • « Levant » chez Zacharie ;

    • « souffrant », « Jacob », « Israël », « rejeton », « pousse », « pierre angulaire » « Fils de Dieu », chez Isaïe.

    Comment un chrétien donne/reçoit l'Ancien Testament

     

    Selon le pape Jean Paul II , ne pas prendre en compte l'Ancien Testament, c'est nous couper de nos racines. En quelque sorte, l'Ancien et le Nouveau Testament sont comme les deux côtés de la même pièce : inséparables. Voilà pourquoi.

    Il est important de prier Dieu, afin d'obtenir le don de comprendre les Écritures.

    Rappels :

    -Pour le judaïsme, il n'y a qu'une seule Alliance ;

    -Pour les chrétiens, les textes canoniques sont différents de ceux du judaïsme ;

    -Pour les catholiques, les textes canoniques , tant de l'Ancien que du Nouveau Testament , sont différents des textes acceptés par les protestants.

    Il y a deux lectures différentiées de l'Ancien Testament.

    Pour le judaïsme, les textes de la Thora, ainsi que des autres textes de la Bible du judaïsme annoncent la venue d'un Messie à venir.

    Pour le christianisme, la Bible détaille le Plan de Dieu, à savoir :

    -Depuis la Création du monde jusqu'à l'Incarnation de Jésus-Christ, l'annonce du Messie ;

    -de Jésus-Christ à aujourd'hui et jusqu'à la seconde Parousie et la Fin du monde, le Jugement dernier, la réalisation du Plan de Dieu dans l'Histoire.

    Donc :

    -Présence du Christ, la Sagesse, le Logos, le Fils de Dieu, dès l'Origine, car première Création de Dieu , le Père. Il faut donc déceler dans l'Ancien Testament, toutes ses apparitions, dont aux patriarches. Notamment, le Christ est annoncé dans le Pentateuque, les Prophètes, les psaumes, etc.

    Le judaïsme refuse cette lecture. Pour lui, Jésus n'est pas le Messie. Notamment parce que le Deutéronome porte la mention suivante : Chapitre 21, versets 22 et suivants : « Si un homme , coupable d'un crime capital, a été mis à mort et que tu l'aies pendu à un arbre, son cadavre ne pourra être laissé la nuit sur l'arbre ; tu l'enterreras le jour même , car un pendu est une malédiction pour Dieu, et tu ne rendras pas impur le sol que Yahvé ton Dieu te donne en héritage. ». Ainsi, pour le judaïsme, la mise en croix est une malédiction pour Dieu. Le judaïsme refuse l'Incarnation (de Dieu en l'homme Jésus), et sa Résurrection , après sa Mort et sa descente aux enfers.

    Pour le chrétien, il y a un parallèle entre le premier homme, et l'arbre de vie, qui a fait entrer le péché et la mort dans l'humanité, et Jésus-Christ, cloué sur le bois de la Croix, qui a sauvé l'humanité et annoncé le Royaume de Dieu.

    Mais l'important est bien de comprendre que les Trois Personnes sont là depuis toujours, depuis l'éternité : tant Dieu le Père, que le Saint-Esprit et Dieu le Fils. Ainsi, la parole de l'Ancien Testament, n'est-elle pas le Logos divin ? A chacun de rechercher les signes de cette présence dans l'Ancien Testament, ce que le judaïsme est incapable de comprendre (« Ils n'ont pas d'yeux et pas d'oreilles »). Voici, selon Justin de Naplouse dans « Dialogue avec le juif Tryphon », les noms du Christ dans l'Ancien Testament :

    • « ange du grand dessein », « homme », chez Ézéchiel ;

    • « comme un fils d'homme », chez Daniel ;

    • « enfant » chez Isaïe ;

    • « Christ », « Dieu adorable » chez Daniel ;

    • « Christ », « pierre » par beaucoup de prophètes ;

    • « sagesse » chez Salomon ;

    • « Joseph », « Juda », « astre » chez Moïse ;

    • « Levant » chez Zacharie ;

    • « souffrant », « Jacob », « Israël », « rejeton », « pousse », « pierre angulaire » « Fils de Dieu », chez Isaïe.

    « L'église, qu'est-ce que c'est vraiment ? Quel rapport j'entretiens avec elle ?Taiji Quan »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :