• Au 21° siècle : « Révolution » macronienne ou Révolution prolétarienne ? (Partie 7) Dictature de la bourgeoisie ou dictature du prolétariat ? Barbarie ou Socialisme ? Code du Capital ou Code d

    Quand on prétend rendre compte « objectivement » de tous les points de vue, alors on prétend à l’objectivisme. L’objectivisme est une théorie bourgeoise qui vise à nier la lutte de classes, en prétendant se placer au-dessus des classes et des partis pour mieux faire passer le point de vue de la classe bourgeoise. Au nom de l’ « objectivité », la bourgeoisie accuse le marxisme d’être partisan, pour dissimuler son propre point de vue de classe.

    s

     

    PREMIERE PARTIE

     

     

     

    MARX ET ENGELS

     

    INTRODUCTION

     

    Au cours de cette étude, nous nous interrogerons constamment sur l’actualité du livre de Marx et Engels, Le Manifeste du parti communiste : les analyses et les thèses qui y sont contenues demeurent-elles vraies aujourd’hui ? Est-ce de réponses possibles aux problèmes que pose le monde moderne ? Quelle est la méthode utilisée par Marx et Engels, et cette méthode est-elle encore pertinente pour aborder la réalité d’aujourd’hui ? Que penser de leur conception du monde ?

     

    Prendre parti ou « objectivité » ?

     

    Un problème de méthodologie se pose quand on aborde le « Manifeste du parti communiste » : quel point de vue adopter ? A tout moment, dans toutes les situations, il existe différents points de vue. Chaque point de vue représente le point de vue d’une classe, les intérêts d’une classe sociale.

    Quand on se détermine par rapport aux intérêts de la classe ouvrière et de la révolution, on prend parti.

    Quand on prétend rendre compte « objectivement » de tous les points de vue, alors on prétend à l’objectivisme. L’objectivisme est une théorie bourgeoise qui vise à nier la lutte de classes, en prétendant se placer au-dessus des classes et des partis pour mieux faire passer le point de vue de la classe bourgeoise. Au nom de l’ « objectivité », la bourgeoisie accuse le marxisme d’être partisan, pour dissimuler son propre point de vue de classe.

    Le propre du prolétariat est au contraire son esprit de parti. Il juge et combat en fonction des intérêts du prolétariat, en sachant que tant qu’il y aura des classes, il y aura des luttes de classes, il y aura des idées représentant les intérêts de la bourgeoisie et d’autres représentants les intérêts du prolétariat. Il ne faut pas se dissimuler le fait que tout point de vue soit un point de vue de classe, et c’est pourquoi nous ne prétendrons pas à l’ »objectivité » en étudiant le Manifeste du parti communiste ; mais nous nous placerons du point de vue du prolétariat.

    C’est là le premier caractère du marxisme : le marxisme est l’idéologie du prolétariat, et il s’affirme comme tel. Un second caractère du marxisme est qu’il fonde son action sur la connaissance de la réalité objective et non sur un dogme ou un quelconque désir subjectif.

    Etant donné son importance, et pour situer le Manifeste du parti communiste, nous aborderons dans un premier temps la « Préface de l’édition anglaise de 1888 », écrite par Friedrich Engels.

     

     

    « Au 21° siècle : « Révolution » macronienne ou Révolution prolétarienne ? (Partie 6) Dictature de la bourgeoisie ou dictature du prolétariat ? Barbarie ou Socialisme ? Code du Capital ou Code d Au 21° siècle : « Révolution » macronienne ou Révolution prolétarienne ? (Partie 8) Dictature de la bourgeoisie ou dictature du prolétariat ? Barbarie ou Socialisme ? Code du Capital ou Code »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :