• apocalypse vingt-et-un (partie 2)

     

     

    les hommes ont entamé une nouvelle chute en raison d’un développement et d’une excroissance sans retenue de l’ego du « moi je » au-delà de toute limite raisonnable

    l’humanité s’enfonce dans la matérialité la plus noire

    il en résulte la nécessité d’un nouvel exode

    laissez aller mon peuple vers le socialisme vers les sommets là où l’air est vivifiant

     

    apocalypse vingt-et-un (partie 2)

     

    II

    voici venue la fin du cycle commencé en mille sept cent quatre vingt neuf

    la bourgeoisie a fait son œuvre et a rempli pleinement son rôle historique

    elle a construit une société avec des monopoles gigantesques et monstrueux tout en accaparant égoïstement la plupart des richesses économiques

    le temps est donc venu pour elle de disparaître afin de rendre à la société ces richesses et les socialiser

    le dilemme est le suivant

    soit la bourgeoisie maintient sa présence à la surface de la terre et ceci marque la fin de l’humanité

    soit la majorité du peuple se soulève et reprend la réalité du pouvoir anéantissant la bourgeoisie et c’est là la seule condition de la survie

    de l’humanité en cette fin d’ère

    les hommes ont entamé une nouvelle chute en raison d’un développement et d’une excroissance sans retenue de l’ego du « moi je » au-delà de toute limite raisonnable

    l’humanité s’enfonce dans la matérialité la plus noire

    il en résulte la nécessité d’un nouvel exode

    laissez aller mon peuple vers le socialisme vers les sommets là où l’air est vivifiant

    si rien n’est fait rapidement en particulier par l’action de la classe prolétarienne et les éléments les plus clairvoyants et éclairés de la classe bourgeoise alors en application de la loi de compensation qui fait que chacun collectivement et individuellement récolte ce qu’il sème le sort de l’humanité est une fin brutale la fin de la présente dispensation et l’attente d’une nouvelle dispensation pour permettre à l’humanité ailleurs et plus tard de reprendre son cheminement et son évolution vers la perfection

    les bourgeois se prennent illégitimement pour les nouveaux rois et les nouveaux nobles

    présidents députés sénateurs maires ils occupent les palais d’autrefois rebaptisés les palais de la république

    ils sont bientôt des fantômes

    barbare bourgeoisie

    le nazisme idéologie de la bourgeoisie extrémiste allemande tout comme le fascisme idéologie de la bourgeoisie extrémiste française et italienne se traduisent aujourd’hui en france par le front national

    c’est pourquoi il ne faut pas oublier ce passé

    ni les exactions des nazis en france ni les exactions des fascistes et collaborateurs qui ont été un peu vite épargnés et « passés à l’as » à la libération du territoire par de gaulle et la classe bourgeoise qui veut contrebalancer le poids des communistes en s’alliant avec les représentants cachés des fascistes et en s’appuyant sur les alliés anglo-américains

    le prolétariat français est éduqué à la fois par le passé long (esclavagisme féodalisme) mais aussi par le passé court et récent (commune de paris première guerre mondiale front populaire deuxième guerre mondiale soixante-dix années de bourgeoisie triomphante)

    cela a donné lieu à l’extorsion des biens économiques des juifs exterminés

    il s’en est suivi une forme de négationnisme officiel car les libérateurs n’ont pas pu aller jusqu’au bout dans le jugement et la condamnation des criminels français

    il convient aujourd’hui de réécrire cette histoire en tenant compte véritablement de la vérité objective et de démasquer le rôle d’occultation qu’ont joué les historiens bourgeois

    rien n’interdit aujourd’hui de condamner aux yeux de l’histoire les traîtres mêmes morts à la nation et à la classe ouvrière

    sans craindre également de mettre en exergue les défauts propres au prolétariat lui-même forcément imprégné « imbibé » de la crasseuse idéologie dominante bourgeoise

    ceci afin de l’émanciper

    depuis la commune de paris la bourgeoisie a su éviter l’émergence d’un véritable mouvement communiste cohérent fort et massif afin de préserver ses intérêts particuliers et sauvegarder ainsi les bases de la société capitaliste

    mais aujourd’hui le terme de cette possibilité est atteint

    avec l’écocide les atteintes à la biosphère (terre eau air) la barbarie et le retour de la bestialité la terre va vers le bout du rouleau la fin de la gloire du monde bourgeois et la fin de tout ceci est inéluctable

    si le prolétariat et le peuple n’interviennent pas avec force et vigueur et prennent rapidement les rênes du pouvoir dans le cadre de la dictature du prolétariat vers le socialisme et une nouvelle société basée sur des principes et des valeurs nouveaux

    c’est d’ores et déjà ici et maintenant la question de la survie de l’espèce de la préservation de la vie en général sur la terre y compris des végétaux et des animaux

    les élections bourgeoises sont insignifiantes et antidémocratiques car le peuple

    dans son ensemble est tenu à l’écart et dans l’ignorance des décisions importantes et de la gestion publique des affaires

    ceci contribue à démobiliser les électeurs

    seuls les candidats politiques participent véritablement à la vie publique

    le suffrage universel est donc détourné de ses intentions et ne sert qu’à maintenir la domination d’une extrême minorité sur la majorité de la société

    seuls doivent bénéficier des voix populaires les hommes politiques qui rendent le pouvoir de participer aux affaires citoyennes au peuple permettant véritablement de donner son avis au peuple

    les seuls hommes politiques reconnus sont ceux qui développent véritablement leur programme et qui une fois élus appliquent ce programme en rendant compte des résultats positifs et négatifs obtenus dans ce cadre

    il est vrai que l’immense majorité des hommes politiques bourgeois de gauche comme de droite sont tous menteurs et « tous pourris »

    leurs pensées et leurs paroles ne sont pas cohérentes avec leurs actions

    le seul critère de vérité est la pratique

    la dépolitisation des masses est refusée mais tout le pouvoir doit être délégué à

    des représentants qui s’engagent à faire de chaque personne un citoyen actif

    ayant la truelle dans une main et le fusil dans l’autre main

    les révisionnistes traîtres au socialisme et au communisme se sont placés dans une orientation bourgeoise

    ils visent les places et non la lutte des classes souhaitant occuper les fonctions lucratives bourgeoises et petites-bourgeoises être ministres d’un gouvernement

    bourgeois de gauche être maires ou présidents de collectivités locales etc.

    ils ne visent pas la prise de pouvoir prolétarien pour édifier une société nouvelle après avoir détruit la société ancienne

    les représentants de la classe bourgeoise par diverses combinaisons indignes et des tricheries ont seuls accès aux postes sociaux de responsabilité en matière de gestion et d’administration

    seuls leurs représentants font véritablement de la politique et accaparent les richesses enfonçant à leur suite toute l’humanité dans la plus noire matérialité

    il en résulte un taux de vibrations de plus en plus bas qui conduit à abaisser l’humanité et la terre vers la pire bestialité et l’animalité la plus féroce celle de l’homme dégénéré

    c’est pourquoi son règne est clos

    les quatre cavaliers sont en marche et annihilent la fausse puissance barbare et cela se produit avant que le présent siècle soit fini

    c’est la fin de la fausse puissance du monde

    il n’est plus possible de tolérer un tel seuil d’hypocrisie et d’infatuation

    les valeurs les plus belles sont foulées aux pieds

    le travail est dévalorisé

    le peuple doit s’éveiller sortir de sa torpeur somnambulique et triompher sous la

    conduite du prolétariat

    voilà que l’involution s’inverse et que l’évolution reprend sa marche inexorable en avant

     

     

    « apocalypse vingt-et-un (partie 1)apocalypse vingt-et-un (partie 3) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :